article abonné offert

SERVICES ESANTÉ

Il faut impliquer davantage les généralistes

Il faut impliquer davantage les généralistes

La crise sanitaire a boosté l’utilisation du service eFact pour la facturation des téléconsultations. Reporters/BSIP

Comment se déroule le passage à l’ère digitale chez les généralistes? Un rapport du KCE pointe les freins et donne des pistes pour favoriser leur adhésion. Les chercheurs recommandent entre autres d’impliquer davantage les médecins dans l’élaboration de nouveaux logiciels.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 23 des 620 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?