FOOTBALL

Noa Lang, buteur après le décès de sa grand-mère: «Le coronavirus n’est pas assez pris au sérieux»

Noa Lang, buteur après le décès de sa grand-mère: «Le coronavirus n’est pas assez pris au sérieux»

BELGA

L’attaquant néerlandais du FC Bruges a inscrit un but pour sa grand-mère décédée du coronavirus, dimanche lors de la victoire au Beerschot (0-3).

Très ému, le jeune joueur de 21 ans, qui a enlevé son maillot pour dévoiler un tee-shirt avec l’inscription «Je t’aime, grand-mère. Reste en paix», a levé les doigts au ciel après son but, le troisième de la partie. Un bel hommage pour une belle victoire au Beerschot (0-3).

En interview d’après-match, Lang, qui est décisif quasiment à chaque rencontre depuis son arrivée (7 buts, 3 assists en 13 matches de D1A), a tenu à rappeler l’importance de se protéger en cette période de crise sanitaire. «Ma grand-mère est décédée du coronavirus. Je trouve que ce n’est pas assez pris au sérieux. C’était difficile, parce que je ne pouvais pas être à côté de ma mère pour dire au revoir à ma grand-mère. C’était difficile de trouver l’énergie, mais à la fin, j’ai gagné et j’ai marqué pour elle!», a-t-il déclaré dans Het Laatste Nieuws.

Une fois les larmes séchées, le joueur prêté par l’Ajax (option d’achat à 6 millions€) a fait le point sur sa saison. Un prêt couronné de succès pour l’instant. «Pour être honnête, je m’y attendais. J’ai confiance en moi, et je veux toujours le montrer.»