CORONAVIRUS

Le variant britannique peut-être détecté dans une institution pour handicapés à Houthulst

Le variant britannique peut-être détecté dans une institution pour handicapés à Houthulst

Illustration BELGA

Un foyer du variant britannique du coronavirus a également été détecté dans une institution pour personnes déficientes à Houthulst, a indiqué dimanche l’Agence flamande en charge de la personne handicapée. Huit résidents sont concernés ainsi que certains membres du personnel.

L’Agence a reçu ce dimanche un rapport signalant la présence d’un foyer au sein de l’institution concernée. Les résultats des tests montrent qu’il s’agit de la variante britannique. «Toutes les mesures nécessaires ont été prises pour protéger au mieux les personnes handicapées et le personnel», a-t-on indiqué.

«Les personnes contaminées ou qui ont eu un contact à risque ont été isolées. À l’heure actuelle, huit personnes sont infectées avec certitude, tout comme certains membres du personnel. Le home fera procéder à des tests supplémentaires.»

Les résidents ne seront pas autorisés à rentrer chez eux pendant un certain temps tandis que ceux qui étaient à la maison ne sont pas autorisés pour l’instant à retourner au centre. Les visites sont également suspendues.

Plus tôt dans la journée, on apprenait que les 2/3 des résidents d’une maison de repos de la commune étaient contaminés par la variante britannique du coronavirus. Cette commune de Flandre occidentale, où l’on a constaté une augmentation rapide des contaminations, s’est lancée dans le suivi des contacts afin d’éviter une propagation de la maladie associée au variant britannique.

+ LIRE AUSSI | Coronavirus: le variant britannique contamine 128 personnes dans une maison de repos de Houthulst