TOURNAI

VIDÉO | Au cœur de la Tour Henri VIII à Tournai

Désormais propriété de la ville, la Tour Henri VIII sera bientôt fixée sur son avenir. En attendant, nous l’avons revisitée.

«Revisitée», car nous avions régulièrement l’occasion d’y entrer à l’époque ou la «Grosse tour» – comme l’appellent les Tournaisiens – abritait encore le musée d’armes, comme ce fut le cas de 1930 à 2000.

Nous ne reviendrons pas sur les détails du partenariat qui fut élaboré en 2006 entre la société Monument Hainaut et la Ville pour la restauration et l’affectation de l’édifice, si ce n’est pour rappeler que cet accord ne put aboutir pour diverses raisons. La principale étant l’absence de délivrance, dans le délai requis, d’un certificat de patrimoine à la suite de querelles d’experts sur le sort à réserver à ce superbe élément du château aménagé ici par le roi d’Angleterre entre 1513 et 1518.

VIDÉO | Au cœur de la Tour Henri VIII à Tournai
La Grosse tour a abrité le musée d’armes de 1930 à 2000. ÉdA

Vu la mise en œuvre d’un nouveau code du patrimoine l’an dernier, une (nouvelle) procédure doit être initiée. Celle – ci ne prévoit fort heureusement plus l’obtention de ce «fameux» certificat mais plutôt un accompagnement tout au long du processus de permis d’urbanisme.

Entretemps, la Ville est redevenue la seule propriétaire de ce bien classé, mais aussi de l’échafaudage qui l’entoure ainsi que des études réalisées précédemment par Monument Hainaut. Ces dernières pouvant s’avérer très précieuses dans le cadre de la procédure évoquée ci-dessus.

En concertation avec l’Agence wallonne du patrimoine

 

C’est précisément avec l’Agence wallonne du patrimoine que se concrétisera cet accompagnement; une première réunion est d’ores et déjà programmée cette semaine dans le but de définir les priorités d’intervention.

VIDÉO | Au cœur de la Tour Henri VIII à Tournai
Le bourgmestre Paul-Olivier Delannois a annoncé que les premières réunions avec l’Agence wallonne du patrimoine étaient programmées dès cette semaine. ÉdA

Le bourgmestre Paul-Olivier Delannois, avec le soutien du service Patrimoine de la Ville, en a d’ores et déjà pointé certaines qui s’avèrent particulièrement pressantes, à savoir: «assurer la mise hors eau du bâtiment car une absence de couverture efficace est à l’origine d’infiltrations. Il faudra aussi remédier aux décollements observés sur les parements extérieurs. À moyen terme, la volonté de la Ville est de rendre la tour, du moins la salle haute, accessible au public selon des modalités qui restent à définir. À plus long terme, il s’agira de restaurer l’ensemble et de trouver un projet de réaffectation réaliste et pérenne, compte tenu des moyens limités dont nous disposons», conclut le bourgmestre.

Terrasse avec vue panoramique sur la ville…

 

Pour pénétrer dans la tour, mieux vaut ne pas avoir trop d’embonpoint, les escaliers sont en effet relativement étroits.

Tant la cave que la grande salle de 13, 5 mètres de diamètre sont remarquablement conservées même si elles ont besoin d’un sérieux nettoyage. D’autant que plusieurs éléments indiquent que le site a été squatté, certains y ont même fait un feu avec des bouts de palettes et de bois trouvés sur place.

VIDÉO | Au cœur de la Tour Henri VIII à Tournai
La salle haute renferme encore des meubles de l’ancien musée. Des squatters sont passés par ici… ÉdA

Sur les murs (dont l’épaisseur atteint presque 7 m), sont encore accrochés d’anciens panneaux destinés à guider les visiteurs de jadis vers différents espaces aménagés au sein du musée d’armes en fonction des époques évoquées au sein de ces deniers.

VIDÉO | Au cœur de la Tour Henri VIII à Tournai
Ces panneaux guidaient jadis les visiteurs du musée d’armes vers différents espaces aménagés au sein de ce dernier en fonction des époques évoquées… ÉdA
La récompense vient au sommet de la tour avec cette vaste terrasse culminant à 21 m de hauteur et qui vous offre une superbe vue à 360 degrés sur la ville.
VIDÉO | Au cœur de la Tour Henri VIII à Tournai
La vue depuis la terrasse ne pourra s’apprécier pleinement que quand l’échafaudage sera démonté… ÉdA