JUDICIAIRE

5 heures d’enfer ont détruit sa vie, Un «héros» du confinement au tribunal, Le squatteur de jacuzzi… 10 étonnantes affaires judiciaires en Wallonie

5 heures d’enfer ont détruit sa vie, Un «héros» du confinement au tribunal, Le squatteur de jacuzzi… 10 étonnantes affaires judiciaires en Wallonie

Fin juin 2019, Dorian a vécu l’enfer dans son appartement. EdA

Séquestré et torturé, Dorian a vécu l’enfer durant 5 heures; Grâce à lui, des milliers de masques ont été distribués durant le confinement mais l’homme a une face sombre; Le jacuzzi du gîte inoccupé ? C’était son coin de paradis. Et il ne manquait pas de culot. Découvrez 10 histoires survenues cette semaine dans les tribunaux en Wallonie.

Conflit de voisinage, vol, infraction au code de la route, agression, autant de motifs de se retrouver face au tribunal. S’il existe une multitude d’alternatives pour l’éviter, force est de constater que nos tribunaux sont pleins. Face à ces hommes et ces femmes pris en défaut: un juge. À lui de juger les arguments de chacun pour ensuite opter pour la compréhension, le sermon et parfois la punition. Mais il faut bien reconnaître que parfois, il est difficile de détecter la sincérité de la mauvaise foi. En effet certains usent de fourberie quand ils font face au tribunal. Toutes les excuses sont bonnes.

L’Avenir vous invite à découvrir ces petites scènes insolites de vos tribunaux mais aussi des tranches de vie.

 

1.Le squatteur de jacuzzi avait même volé la caméra de surveillance

 

Ce trentenaire a cru flairer le bon coup. Sur la commune de Libin, il a repéré sur la terrasse d’un gîte, un jacuzzi extérieur toujours en fonctionnement, même quand la propriété est inoccupée. Et la caméra installée par le propriétaire pour tenter de l’en dissuader? Il l’a volée.

+LIRE LE COMPTE-RENDU

 

2.Un «héros» du confinement face au juge

 

Grâce à la plateforme qu’il avait lancée au début du confinement, plus de 3.000 masques avaient été confectionnés et distribués dans la région de Quiévrain. Mais il s’est retrouvé au tribunal, poursuivi pour avoir porté des coups à son père et à sa grand-mère, en août 2020.

+LIRE LE COMPTE-RENDU

 

 

Citation de la semaine

 

 

Monsieur, vous êtes ici pour répondre à mes questions. Vous n’êtes pas là pour prendre ma place.

 

+ LIRE LE COMPTE-RENDU

 

 

3.Dorian séquestré et torturé pendant 5 heures

 

Ils n’ont eu aucune pitié et n’affichent toujours pas de remords. Pourtant, c’est un véritable enfer que ces 5 prévenus ont fait subir à Dorian (19 ans au moment des faits) en juin 2019. Tortures, traitements inhumains, séquestration, viol… durant 5 heures, le jeune homme subira les pires sévices dans son appartement. Des actes qui dépassent l’entendement. À un point tel que la victime a dû faire l’objet de plusieurs internements tant ces 5 heures l’ont détruit.

+LIRE LE COMPTE-RENDU

 

4.La tête d’épingle dans les scampis n’a pas été déclarée

 

La gastronomie joue aussi sur la surprise. Celle-ci fut désagréable pour ces clients qui ont trouvé une tête d’épingle dans leurs scampis. La Justice reproche surtout au patron de ne pas avoir notifié cet incident à l’Afsca.

+LIRE LE COMPTE-RENDU

 

5.Au beau milieu des chalets du marché de Noël de Louvain-la-Neuve, militaires et policiers s’étaient battus

 

«Nous sommes des militaires, on va les défoncer», «On n’en a rien à foutre des policiers». Ce 21 décembre 2018, en ce dernier jour du marché de Noël de Louvain-la-Neuve, des bagarres éclatent. Des policiers, en civil, venus fêter le départ d’un des leurs interviennent. Mais ils sont pris à partie par des militaires. Les premiers sont blessés, les seconds poursuivis.

+LIRE LE COMPTE-RENDU

 

6.Un voleur aux 150 000 cigarettes

 

Il affirme avoir eu des pressions de son employeur pour porter le chapeau. Sur le banc des prévenus, cet Athois doit répondre du vol de 750 fardes, soit près de 150 000 cigarettes. Des faits survenus au centre de distribution Colruyt de Ghislengien.

+LIRE LE COMPTE-RENDU

 

7.Irrité, un avocat s’emporte sur la juge

 

Incident peu courant hier à Neufchâteau. On a dû faire appel au bâtonnier des avocats et apaiser une tension en chambre du conseil.

+LIRE LE COMPTE-RENDU

 

On vous raconte la suite

La mamie kleptomane d’Habay est internée

Fromages, foie gras, produits cosmétiques, babioles, bijoux de fantaisie, souvenirs pour touristes… C’était plus fort qu’elle, cette octogénaire, ne pouvait s’empêcher de voler. Elle avait été condamnée à 6 mois de prison. Elle est actuellement internée.

+ LIRE LE COMPTE-RENDU

Condamné pour «soustraction frauduleuse» de palettes

Il était employé par Intermarché, à Villers-le-Bouillet. Il avait trouvé un moyen de voler des palettes et orchestré un trafic. Mal lui en a pris.

+LIRE LE COMPTE-RENDU