HAINAUT

Clap de fin pour «Objectif Blue Stone»

Clap de fin pour «Objectif Blue Stone»

Des arrières comme celle-là, il y en a pléthore…. ÉdA

«Objectif Blue Stone» est un projet européen issu du programme Interreg V-A France-Wallonie-Vlaanderen, financé dans le cadre du Fonds européen de développement régional. Lancé en octobre 2016, le projet a eu pour ambition de soutenir les acteurs économiques de la filière pierre en créant le «carrefour européen de la pierre bleue».

Porté par la Province de Hainaut – Hainaut Développement et six autres partenaires wallons et français, «Objectif Blue Stone» a contribué au renforcement de la pierre bleue, matériau noble, durable et local présent sur notre territoire transfrontalier depuis 350 millions d’années!

L’objectif du projet était triple: accompagner et promouvoir les acteurs économiques de la filière, depuis l’extraction jusqu’au secteur de la construction, en passant par les transformateurs (marbriers) et prescripteurs (architectes), innover en développant de nouveaux débouchés porteurs en partenariat avec les acteurs de la recherche et du design, et enfin, former aux métiers de la pierre et à ses savoir-faire ainsi qu’aux dernières évolutions technologiques.

En l’espace de quatre ans, «Objectif Blue Stone» a organisé près de 90 actions dont des formations, des ateliers de coaching destinés aux entreprises, des visites immersives, techniques et éducatives, des expositions itinérantes ou encore un concours transfrontalier de design urbain.

Parmi les 3 806 participants aux actions, «Objectif Blue Stone» a proposé un soutien direct à plus de 40 entreprises issues de la filière grâce à un accompagnement individualisé portant, entre autres, sur la stratégie commerciale et marketing, l’analyse et les solutions financières au développement de nouveaux projets, ou encore la mise en réseau. Les «Établissements ROGA» (tailleur de pierre) à Soignies, « AD Light » (fabricant de luminaires en pierre bleue) à Tournaiou encore la marbrerie «Pyrotech» à Fleurus ne sont que quelques entreprises soutenues par le projet.

On notera également la création d’une plateforme numérique dédiée aux professionnels contenant notamment un annuaire des entreprises et des formations existantes, une veille des marchés publics intégrant des lots en pierre naturelle ou encore un mur de l’emploi, recensant les dernières offres et candidatures d’emploi aux métiers de la pierre.