DAKAR

Auto: Al-Attiyah remporte la 11e étape devant Peterhansel, proche d’un 14e titre

Auto: Al-Attiyah remporte la 11e étape devant Peterhansel, proche d’un 14e titre

- AFP

Nassel Al-Attiyah a remporté sa 6e étape dans cette 43e édition du Dakar, la 41e de sa carrière.

Stéphane Peterhansel (Mini) s’est rapproché d’un quatorzième titre au Dakar en conservant une marge d’un quart d’heure d’avance sur le Qatari Nasser Al-Attiyah (Overdrive Toyota) à la veille de l’arrivée. La 11e étape jeudi, la plus longue du rallye avec plus d’une centaine de kilomètres de dunes sur les 522 chronométrés, a vu le Français concéder un peu moins de deux minutes à son rival pour la victoire finale.

«On a crevé dans la première partie. Ensuite on a doublé Nasser donc ça s’est bien passé», a raconté Stéphane Peterhansel à son arrivée au bivouac. «Mais sur la dernière partie, il y avait des dunes avec de gros rochers derrière. On a tapé un coup assez fort et on a à nouveau crevé mais on a eu peur qu’il y ait plus. Apparemment ça va, la voiture a résisté et on a perdu quelques minutes, mais trois fois rien. Toute la journée, ça a été du stress... pas évident.»

Stéphane Peterhansel a terminé en effet à 1:56 de Nasser Al-Attiyah et conserve un peu plus d’un quart d’avance (15:05.) au classement général. Le troisième, Carlos Sainz (Mini) est à plus d’une heure (1h04:14.). L’Espagnol a terminé 3e jeudi à 2:26. d’Al-Attiyah. Le Saoudien Yazeed Al Rajhi, à 4:02., complète le top 4 du jour. Côté belge, Fabian Lurquin, copilote du Français Mathieu Serradori (SRT Racing) est arrivé à 19:29. soit une 10e place au classement provisoire.

Nasser Al-Attiyah sait qu’il sera très difficile d’aller rechercher le Français. Le Qatari a remporté sa 6e spéciale dans cette 43e édition du Dakar (prologue compris), la 41e de sa carrière, mais se disait frustré par ses problèmes de pneumatiques.«Je suis déjà content d’être là après 11 étapes sans aucun problème technique sur la voiture», a confié le Qatari à l’organisation. «Exactement comme l’année dernière, nous avons eu des problèmes de pneumatiques. J’espère que je reviendrai l’année prochaine avec des règles différentes. Je pense qu’avec 16 crevaisons, c’est beaucoup trop. Mais on va quand même continuer demain à tenter notre chance, nous verrons bien».

Vendredi, la 12e et dernière étape ramènera toute la caravane à Jeddah, d’où elle était partie le 3 janvier, sur un tronçon de 452 kilomètres dont 225 kilométrés, au départ de Yanbu.

Stéphane Peterhansel a remporté six fois le Dakar en Afrique de 1991 à 1998 en moto. En voiture, il s’est imposé ensuite à sept autres reprises, trois encore en Afrique et quatre en Amérique du Sud. Il pourrait ainsi ajouter un 14e titre, sur un troisième continent.