MONDE

De l’espoir pour le secteur de la croisière à l’arrêt en Europe: «Il y a de beaux résultats de réservations pour l’été 2021»

De l’espoir pour le secteur de la croisière à l’arrêt en Europe: «Il y a de beaux résultats de réservations pour l’été 2021»

Stefano Garau – stock.adobe.com

Malgré un hiver difficile, une amélioration est possible avec l’accélération de la vaccination dans le monde.

Après une année difficile, MSC Croisières, la compagnie de croisières italo-suisse, est à l’arrêt complet depuis les fêtes de fin d’année. Une des premières sociétés qui avait repris les croisières touristiques, le 16 août, avec un seul navire au départ de Gênes, a pu embarquer plus de 30.000 passagers jusqu’à ce que des mesures soient instaurées en Italie en prévision des fêtes de fin d’année. L’entreprise espère pouvoir redémarrer le 24 janvier.

Patrick Pourbaix, directeur général de la compagnie pour la France, la Belgique et le Luxembourg explique: «entre le 15 mars et le 11 juillet 2020, aucun bateau de croisière n’a circulé dans le monde, mais après avoir mis en place un protocole sanitaire très élaboré, l’Europe a finalement été le premier continent à proposer des croisières après le début de la crise sanitaire».

Malgré un hiver difficile, le directeur général voit une amélioration possible de la situation avec l’accélération de la vaccination dans le monde. «Il y a de beaux résultats de réservations pour l’été 2021. En plus des voyages annulés en 2020, qui ont été reportés à l’été prochain, nous avons beaucoup de réservations», affirme-t-il.

Grâce au protocole sanitaire très strict, les bateaux de croisières seraient devenus plus sûrs que les hôtels ou les avions, selon M. Pourbaix. Les employés de MSC Croisières ainsi que les passagers sont testés au Covid-19 avant de monter à bord et des tests supplémentaires ainsi que des contrôles quotidiens de températures sont effectués pendant les croisières.