VOLLEY-BALL

Accrocheur, Waremme a tenu bon mais…

Accrocheur, Waremme a tenu bon mais…

Waremme a montré de belles choses. Yves Bircic

Défaite sans surprise des Waremmiens face à l’ogre limbourgeois de Maaseik. Les Waremmiens ont bien tenu malgré tout. Maaseik - VBC Waremme : 3 - 0

La Steengoed Arena de Maaseik. Un antre mythique du volley-ball belge qu’on ne présente plus. Les plus grands d’Europe sont venus ici et ont souffert. Waremme n’a pas échappé à la règle même si par deux fois, par le passé, en 2017 et 2019, le VBC est venu surprendre les Limbourgeois.

Pas hier soir, non. Sans être super impressionnant non plus et avec cette vieille connaissance d’Elias Thys dès le début, Maaseik n’a pas laissé la moindre chance à Waremme. Pourtant, jamais les Waremmiens n’ont été ridicules, confirmant, sous nos caméras, une nouvelle fois leur progrès. Le premier set est ainsi disputé. Waremme s’offre d’ailleurs le premier point du match ne lâche même rien en début de partie. 2-2, 4-3, 6-4, 7-6, puis 10-8. Il faut attendre le milieu du set pour voir les Limbourgeois s’envoler avec ce 15-10 qui envoie les visiteurs à cinq longueurs. Un boulevard en volley. Les blocks locaux, véritable mur de Berlin, sont décisifs et sans pitié pour nos régionaux. Le premier set se conclut ainsi sur un 25-17 qui dit: Waremme a montré de belles choses et pas assez pour chatouiller ces stars-là.

Et ces Wawas-là font encore mieux lors du deuxième set. Un set où, une fois encore, ils font mieux que se défendre. Avec deux moments fort. En début d’abord avec des Waremmiens accrocheurs en diable qui ne se laissent pas dompter. L’écart se creuse cependant progressivement avec, essentiellement, des soucis au centre. Les absences conjuguées de Zoodsma et Detandt n’offrent pas des masses de solutions à Sacha Koulberg. On pense d’ailleurs la rencontre pliée quand les Limbourgeois font 19-12. Mais un dernier temps mort permet au coach wawa de rebooster ses ouailles qui reviennent dans le coup et font trembler l’ogre limbourgeois. 24-22. On croit rêver, mais l’ancien Waremmien Thys clôture ce deuxième set pour un 2-0. Tout un symbole, sans doute.

Le troisième set? Waremme le commence en force avec le premier point signé ici aussi, comme lors du premier. Mais la suite est plus compliquée même si les Waremmiens s’accrochent bien et ne laissent pas Maaseik s’éloigner. 15-12, 18-14, 19-15, 21-17 et même 22-23, 23-24 en toute fin de partie après 6 points de rang pour Waremme et une balle de set! Mais c’est finalement Maaseik qui l’emporte 29-27. Cet ogre-là était trop fort. Pas grave: samedi, à Leuven, c’est jouable. Certain.

Retrouvez le match en direct commenté sur https ://fb. watch/2-57kxvWxI/

Sets: 25-17, 25-22, 29-27.

VC GREENYARD MAASEIK: Kindt, Espeland, Martinez, MC Cluskey, Maan, Dronkers, Stahl, Veehees, Cox, Esfandiar, Thys, KarimisoucheLmaei.

VBC WAREMME: Predius, Fafchamps, Zuidberg, Lallemand, Malisse, Abinet, M. Perin (L); Evrard, P. Perin.