MONDE

Trump lance un appel au calme: «Pas de violence, pas de vandalisme»

Trump lance un appel au calme: «Pas de violence, pas de vandalisme»

Donald Trump a lancé un appel au calme à «tous les Américains» à l’approche de nouvelles manifestations à travers le pays. AFP

«Je vous le demande: pas de violence, pas de délits, pas de vandalisme», a écrit Donald Trump, dans un bref communiqué, au moment où le Congrès s’apprête à le mettre en accusation pour avoir encouragé l’assaut contre le Capitole il y a une semaine.

Le président des Etats-Unis Donald Trump a lancé ce mercredi un appel au calme à «tous les Américains» à l’approche de nouvelles manifestations à travers le pays.

«Je vous le demande: pas de violence, pas de délits, pas de vandalisme», a écrit le locataire de la Maison Blanche dans un bref communiqué envoyé au moment où le Congrès s’apprête à le mettre en accusation pour avoir encouragé l’assaut contre le Capitole il y a une semaine.

«Ce n’est pas ce que nous représentons et ce n’est pas ce que représente l’Amérique», a-t-il ajouté. «J’appelle TOUS les Américains à aider à apaiser les tensions», a-t-il encore écrit.

Une mise en accusation de Donald Trump une semaine avant la fin de son mandat serait «une erreur», a pour sa part assuré ce mercredi le chef des républicains à la Chambre des représentants, Kevin McCarthy. Le président sortant porte une «responsabilité» dans les violences du Capitole, le 6 janvier, a-t-il admis, demandant la création d’une «commission d’enquête» et le vote d’une «motion de censure».

«Malheureusement, nous n’en sommes pas là aujourd’hui», a regretté McCarthy, alors que la chambre basse du Congrès, à majorité démocrate, doit voter une deuxième mise en accusation de Donald Trump, accusé d’avoir encouragé l’assaut de ses partisans contre le Capitole, qui a ébranlé la démocratie américaine.