RECONFI-CULTURE

Chamblain, Munoz, Durieux, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 14 janvier

Chamblain, Munoz, Durieux, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 14 janvier

«1984» (Soleil) -

Le jeudi, c’est le jour de notre sélection bande dessinée. Avec, cette fois, l’adaptation d’un roman visionnaire, le Spirou de Durieux, un bonus à «Walking Dead» et une maison de retraite pas comme les autres. Bonnes lectures.

11984

Chamblain, Munoz, Durieux, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 14 janvier
Soleil -
Le résumé de l’éditeur

Londres, 1984. Smith est un employé du Parti chargé de réviser l’Histoire. Dans un monde où toute sentimentalité est interdite, il est attiré par Julia, une femme peut-être dangereuse pour lui.

Ensemble, ils vont tenter d’échapper à l’emprise du gouvernement et de Big Brother, le chef omnipotent du gouvernement.

Mais est-ce possible dans un monde où tout fait et geste est surveillé et enregistré?

Notre avis en un mot (puis quelques autres): PUBLIC

Le roman culte de George Orwell vient de tomber dans le domaine public. Et fait logiquement l’objet de plusieurs adaptations, notamment dessinées.

Celle du duo Derrien/Torregrossa ressemble à un tour de force, venu condenser en 120 pages seulement l’esprit du bouquin. Et dédire ceux qui ont vu, dans le confinement puis le prétendu diktat vaccinal actuel, les symptômes d’un retour à un monde «orwellien».

+ À LIRE AUSSI | Ce que dit vraiment « 1984 »

Soleil «1984», Derrien/Torregrossa, 120 p., 17.95€.

2The Walking Dead – L’étranger

Chamblain, Munoz, Durieux, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 14 janvier
Delcourt -
Le résumé de l’éditeur

Alors que l’épidémie explose aux États-Unis, et que Rick Grimes tente de retrouver sa famille et de se construire un avenir, son frère – Jeffrey – se trouve en Europe, à Barcelone, plus exactement.

Il va devoir tenter de survivre, aidé de Claudia, une jeune catalane qui a très vite pris la mesure des événements dramatiques auxquels ils sont confrontés.

Ce récit est complété par un sketchbook.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): BONUS

La série originale est terminée (en beauté) depuis janvier 2020, mais Delcourt nous offre un addendum avec – spoiler – un récit unique dédié au frère de Rick Grimes.

Ça se passe en Europe, c’est dispensable, mais sympa quand même. Et on a même droit à un petit récit inédit sur Negan en bonus du bonus.

Delcourt Vaughan/Martin, 72 p., 13,50€.

3Le plongeon

Chamblain, Munoz, Durieux, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 14 janvier
Bamboo -
Le résumé de l’éditeur

En fermant une dernière fois les volets de sa maison, Yvonne, 80 ans, abandonne 40 ans de vie pour intégrer un EHPAD.

Le changement est rude pour cette femme indépendante, d’autant qu’elle a encore toute sa tête. Elle a du mal à s’acclimater à cette nouvelle vie, qui la rapproche douloureusement de la mort.

Prise dans le tourbillon inéluctable de la vie, l’octogénaire décide de s’offrir une dernière parenthèse enchantée.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): TRISTE (MAIS BEAU)

La vieillesse est un naufrage. Qu’Yvonne expérimente en entrant dans un home.

Un récit «post-initiatique», plein de tendresse et de justesse, qui déflore les tabous et a, pour seul tort, d’être un peu court.

Grand Angle Vidal/Pinel, 80 p., 17,90€.

4Alyson Ford (T.1)

Chamblain, Munoz, Durieux, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 14 janvier
Glénat -
Le résumé de l’éditeur

Angleterre, Canterbury College, 1963. Alyson Ford a 11 ans, elle parle déjà plusieurs langues, connaît des techniques de combat, sait bivouaquer à flanc de montagne ou trouver de l’eau dans le désert. Pour cause, sa famille compte parmi elle les plus grands explorateurs de toute l’Angleterre.

Sans nouvelles de ses proches depuis des mois, l’intrépide jeune fille sent résonner l’appel de l’aventure le jour où elle reçoit de l’autre bout du monde un courrier de ses parents: ces derniers sont en danger et ils ont besoin de son aide!

Notre avis en un mot (puis quelques autres): FRUSTRANT

Une sauvageonne, paria de son collège anglais, est appelée à la rescousse par ses parents, retenus prisonniers au Brésil.

Ça manque d’une vraie mise en situation, et le dessin oscille entre brillant et limite. Frustrant, quoi.

Vents d’Ouest «Le temple du jaguar», Chamblain/Frasier, 64 p., 14,95€.

5Photo de famille recomposée (T.1)

Chamblain, Munoz, Durieux, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 14 janvier
Bamboo -
Le résumé de l’éditeur

La vie de famille recomposée génère parfois des conflits difficiles à gérer, mais elle apporte son lot de bonheur XXL.

Sophie et Nicolas le découvrent quand ils emménagent ensemble, avec chacun leurs cartons… et leurs enfants!

À eux les difficultés, les disputes, les éclats de colère, mais aussi la joie multipliée, les rires amplifiés et l’amour en grand…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): BORDEL

Deux familles n’en forment plus qu’une, et ça fait tout de suite un beau bordel à la maison. Une image plus moderne de la vie ensemble.

Occasionnellement très drôle, souvent plat.

Bamboo Sti/Drouin, 48 p., 10,95€.

6Maison ronde

Chamblain, Munoz, Durieux, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 14 janvier
Dargaud -
Le résumé de l’éditeur

Depuis mars 2019, Charlie Zanello est en immersion à la Maison de la Radio. Monument architectural, haut-lieu du journalisme, de la culture, de la musique, elle accueille sept chaînes de radio, un auditorium et 4500 personnes y travaillent.

Avec sa finesse et son humour subtil, Charlie Zanello raconte son fonctionnement et les rapports humains au sein d’un établissement qui reste un lieu mystérieux pour les auditeurs, alors même que la radio fait partie de nos vies.

Une année haute en couleur qui se termine avec la grève et le coronavirus…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): RICHE

Après le centre Pompidou, le reporter BD Charlie Zanello s’attaque à la fourmilière Radio France avec son style synthétique et minimaliste.

Ce qui peut dérouter mais met sur la bonne onde une quantité incroyable d’infos et anecdotes.

Dargaud Zanello, 200 p., 22,50€

7Et on tuera tous les affreux

Chamblain, Munoz, Durieux, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 14 janvier
Glénat -
Le résumé de l’éditeur

À Los Angeles, Rocky Bailey est un bellâtre, la coqueluche de ces demoiselles. Et pourtant, il se refuse obstinément à elles, désirant conserver sa virginité jusqu’à ses vingt ans.

Mais un soir, il est drogué et enlevé par le docteur Schutz qui tente de le forcer à réaliser une singulière expérience: faire l’amour à une magnifique jeune fille!

Incapable de s’y résoudre, Rocky décide ensuite de mener une enquête avec son nouvel ami Andy Sigman, chauffeur de taxi, sur le diabolique docteur Schutz et ses expériences suspectes…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): FOU

Ultime album dans les pas de Vernon Sullivan, ce Jekyll de Mister Vian. Sur fond de trafic d’organes et de quête de beauté, voilà un récit fou entre érotisme et polar noir..

Une fin de collection en beauté.

Glénat Morvan/Noé, 100 p., 19,50€.

8Annick Tamaire

Chamblain, Munoz, Durieux, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 14 janvier
Fluide Glacial -
Le résumé de l’éditeur

Qui aime bien châtie énormément. Voici ce que pourrait être le crédo d’Annick Tamaire, cette petite fille pour qui la violence est vraiment la réponse à tous les problèmes.

Le temps d’un album, Annick vous présentera son monde: ses parents dépressifs au bord de la rupture, Stéphane, la tête d’ampoule insupportable mais qu’elle aime secrètement, Momo, le benêt gentil qui sourit tout le temps et tout un paquet d’autres camarades de classe qui l’insupportent et l’énervent en permanence.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): (INUTILEMENT) VULGAIRE

Annick, c’est le Petit Nicolas version prolo. Et trash. Elle frappe les plus faibles, jure comme un charretier, et prend de la drogue.

Et si certains gags font rire quand même, tout cela est plutôt gratuit.

Fluide Glacial Munoz, 48 p., 10,95€.

9FC Bruges – Le chemin de la gloire (T.1)

Chamblain, Munoz, Durieux, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 14 janvier
Dupuis -
Le résumé de l’éditeur

Arthur van Hee est un jeune footballeur surdoué mais immature. Pétri de talent – il en a montré l’étendue dans un petit club de D1B – il a été acheté par le F.C. Bruges à son club d’origine, Virton. Voilà le gamin qui débarque dans le club le plus puissant du football belge bien décidé à tout exploser.

Sauf que voilà, une excellente technique et un sens inné du foot ne suffisent pas à ce niveau-là. Arthur va devoir apprendre à respecter des schémas tac-tiques, des lignes de course et l’ensemble des règles du jeu collectif, qui sont très contrai-gnantes. Pour un adolescent sûr de lui et qui n’a peur de rien, c’est très compliqué. Et pour Arthur, c’est le clash!

Plus il s’entête à vouloir forcer la décision seul, plus il s’éloigne du collectif brugeois. Sa carrière de footballeur professionnel risque bien de s’arrêter là… Heureusement, un ancien joueur du club, Pascal Plovie, qui a fait toute sa carrière à Bruges, va le prendre sous son aile…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): PRÉMÂCHÉ

Après le Barça ou… le Standard, la collection foot de Dupuis se penche sur Bruges, à travers le destin d’un prodige ramené sur le droit chemin par un coach pédagogue.

Du prémâché bien fichu, mais du prémâché quand même.

Dupuis Maingoval/Torregrossa, 64 p., 15,95€.

10Pacific Palace

Chamblain, Munoz, Durieux, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 14 janvier
Dupuis -
Le résumé de l’éditeur

Pacific Palace, un hôtel paisible au bord d’un lac qui l’est tout autant. Spirou regrette déjà d’y avoir fait engager à ses côtés Fantasio, viré comme un malpropre du Moustique. Car l’ex-journaliste reconverti en groom n’a vraiment pas la vocation et ne rate pas une occasion de fâcher M. Paul, leur supérieur hiérarchique.

Mais trop tard pour faire machine arrière: un véritable huis clos est décrété et l’hôtel se retrouve sans clientèle et avec un personnel réduit pour accueillir discrètement Iliex Korda, dictateur déchu du Karajan, petit pays des Balkans. Dans ses bagages, d’imposants gardes du corps mais aussi Elena, fille du «Grand Guide» au regard envoûtant, dont Spirou tombe instantanément amoureux.

Alors que Fantasio ne rate pas une occasion de provoquer l’entourage du tyran, Spirou essaie de comprendre l’étrange ballet politicien qui se joue presque sous ses yeux.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): MAGNÉTIQUE

Pour sa déclinaison de Spirou, Christian Durieux dépossède le groom de son statut de héros asexué et ose un huis clos intimiste et prend le risque que rien ne se passe, dans une ambiance de fin de monde.

D’une classe magnétique.

Dupuis Christian Durieux, 80 p., 16,50€.

11Grandir avec les Schtroumpfs (T.5 & 6)

Chamblain, Munoz, Durieux, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 14 janvier
Le Lombard -
Le résumé de l’éditeur

Tout est calme au village… À part un Schtroumpf qui n’est vraiment pas content! Il voudrait couper les cheveux de la Schtroumpfette à la place du Schtroumpf Coiffeur, ou encore décider lui-même du chant de la farandole.

Il trouve cela injuste! Pourquoi ne peut-il pas faire ce qu’il veut?! Pour lui faire comprendre qu’il ne peut pas décider de tout, les Schtroumpfs vont lui jouer un fameux tour…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): CIBLÉ

Entre BD et livre jeunesse, une série qui aborde, par le biais des lutins bleus, des thématiques éducatives comme, cette fois, l’injustice ou le mensonge.

Inattendu, mais bien ciblé.

Le Lombard «Le Schtroumpf qui trouvait tout injuste» & «Le Schtroumpf qui racontait des mensonges», Dalena/Falzar, 40 p., 6€.