WANZE

Un immeuble de 10 appartements à la place de l’ex-QG du MR à Vinalmont

Deux enquêtes publiques débutent ce jeudi dans le cadre d’un projet immobilier associé à du parking à Vinalmont (Wanze).

À peine la fédération du MR de l’arrondissement de Huy-Waremme a-t-elle vendu son ancien siège «Nationale 23» de la rue Charles Frère à Vinalmont, qu’un projet immobilier pointe le bout de son nez. Ainsi, la SCRL hutoise Nidôme a-t-elle introduit une demande de permis d’urbanisme visant la démolition des bâtiments actuels pour y construire, en lieu et place, un immeuble de 10 appartements avec 30 places de parking en front de rue dont 14 seront cédées par le promoteur au domaine communal. Ces places de parking publiques s’inscrivent dans la perspective notamment de la construction de l’école de Vinalmont non loin de là en face du cimetière. Leur création et le déclassement d’un sentier datant de 1840 (il faisait jadis la liaison avec la rue de Wanzoul, mais a disparu avec le temps) pour élargir l’espace public, font l’objet d’une première enquête publique à partir de ce jeudi et jusqu’au 12 février. Le dossier peut être consulté au service Environnement (085/273540).

Un rez plus deux étages dont un mansardé

L’autre enquête publique, organisée dans les mêmes délais, concerne l’immeuble à 10 appartements répartis sur un rez plus deux étages dont un en partie mansardé. Le projet s’appuie sur un volume principal de 20 mètres sur 13 avec toiture à deux versants et en briques de teinte gris clair. Il est enserré par deux volumes annexes en briques de teinte brun-rouge, à toiture plate, pour porter la largeur totale du bâtiment à 30 mètres. Le projet prévoit un jardin commun à l’arrière du bâtiment.

L’avis d’enquête publique mentionne divers écarts aux plans communaux d’aménagement. Ainsi, la densité de logements (10 sur une parcelle de 2 898 m2) dépasse la limite maximale fixée de 5 à 10 par hectare au schéma de développement communal. Deux autres caractéristiques du profil s’écartent du guide communal d’urbanisme si l’on se penche cette fois sur le recul de 16 à 19 mètres par rapport à la voirie (la limite maximale autorisée est de 12 mètres), et sur la hauteur sous gouttière de 7,6 mètres (limite autorisée de 7 mètres). Le dossier pour cette enquête publique est à consulter au service Urbanisme (085/273570).

Les éventuelles observations ou remarques sont à adresser au collège communal pour le 12 février au plus tard. «Avec le Bureau Contraste Architecture de Wanze (NDLR: désormais U’man Architectes), on a pensé le projet dans un gabarit raisonnable par rapport à l’environnement rural, estime Benoît Rasquain, le gérant de la société de promotion immobilière Nidôme. Cela apportera une plus-value au quartier plutôt que d’avoir un bâtiment insalubre, inesthétique et offert au squat. Il méritait d’être démoli.»

À lire dans L’Avenir Huy-Waremme de ce mercredi, sur tablette, smartphone ou PC