DISPARITION

L’ancien champion de motocross Joël Robert est décédé

L’ancien champion de motocross Joël Robert est décédé

Légende belge du motocross, Joël Robert avait été admis dans un état critique à l’hôpital de Gilly il y a une semaine après avoir contracté le coronavirus. EdA

On vient d’apprendre la mort de Joël Robert, l’ancien champion belge de motocross. Il avait été admis dans un état critique à l’hôpital de Gilly il y a une semaine après avoir contracté le coronavirus.

Joël Robert s’est éteint à l’âge de 77 ans ce mercredi, ont rapporté plusieurs médias dont la RTBF. Légende belge du motocross, sextuple champion du monde, il avait été admis dans un état critique à l’hôpital de Gilly il y a une semaine après avoir contracté le coronavirus.

L’ancien pilote carolo avait été victime d’un arrêt cardiaque de plusieurs minutes qui avait endommagé certaines fonctions vitales. Il avait été placé dans le coma.

Joël Robert affiche un très impressionnant palmarès. Le lauréat du Trophée National du Mérite Sportif 1964 compte plus de 250 victoires dans les catégories 250 cc et 500 cc.

Il avait aussi dirigé la Belgique au Motocross des Nations vers cinq titres mondiaux.

Né à Châtelet le 26 novembre 1943, Joël Robert, qui a reçu sa première moto à l’âge de 7 ans, a décroché son premier titre mondial en 250 cc en 1964, au guidon d’un engin de la marque tchèque CZ. Alors âgé de 21 ans, il fut le plus jeune champion du monde de l’histoire du motocross. Cela lui valut de remporter le Trophée National du Mérite Sportif la même année.

Vice-champion du monde 250 cc en 1965 derrière le Russe Victor Arbekov, 1966 et 1967 derrière le Suédois Torsten Hallman, Joël Robert enlevait ses deuxième et troisième titres mondiaux en 1968 et 1969, toujours sur CZ. En 1969, il remporta aussi le Motocross des Nations, l’officieux championnat du monde de motocross, avec la Belgique sur le circuit de Farleigh Castle en Grande-Bretagne. L’équipe belge, également composée de Roger De Coster, Jef Teeuwissen, Sylvain Geboers et Jaak Van Velthoven, s’était alors imposée devant la Suède et la Grande-Bretagne.

Passé chez Suzuki en 1970, Joël Robert allait encore décrocher trois titres mondiaux de suite avec la marque japonaise, en 1970, 1971 et 1972. Il compte aussi cinq titres de champion de Belgique 250 cc.

Blessé au genou lors du GP de Namur 500 cc en 1972, Joël Robert, qui avait refusé l’opération des ligaments conseillée par les médecins, ne retrouve plus le niveau qui lui avait permis de dominer la discipline. Il mit un terme à sa carrière de pilote en 1977.

Un record qui aura tenu plus de 30 ans

Le Hennuyer a remporté 50 victoires en Grand Prix, un record qui aura tenu plus de 30 ans avant d’être battu par Stefan Everts en 2001. Avec six couronnes mondiales, Joël Robert a longtemps détenu le record de titres mondiaux, qui n’a été battu que par Stefan Everts (10) et l’Italien Antonio Cairoli (9).

Après sa carrière de pilote, Joël Robert, honoré par la FIM (Fédération internationale de motocyclisme) en 2009 pour l’ensemble de sa carrière, a été manager de l’équipe belge du Motocross des Nations de 1997 à 2006. Sous sa direction, la Belgique a remporté cinq fois le Motocross des Nations.

Le Carolo a également mis sur pied plusieurs compétitions, comme les «12 Heures de La Chinelle», le motocross de la Coupe de l’Avenir ou l’»Air Base Supermoto». Il a également été administrateur FMB, la Fédération motocycliste belge, pendant plusieurs années.

Joël Robert connaissait de graves problèmes de santé depuis plusieurs années. Diabétique, il avait fait plusieurs AVC et avait des problèmes cardiaques et pulmonaires.

L’ancien champion de motocross Joël Robert est décédé
Joël Robert (à droite), ici avec Didier de Radiguès, s’est éteint à l’âge de 77 ans. EdA

L’ancien champion de motocross Joël Robert est décédé
- EdA

L’ancien champion de motocross Joël Robert est décédé
Joël Robert EdA