MOTEUR

Dakar: Brabec gagne la 10e étape, Benavides leader après l’abandon du Chilien Cornejo Florimo

Dakar: Brabec gagne la 10e étape, Benavides leader après l’abandon du Chilien Cornejo Florimo

Ricky Brabec (Honda) s’adjuge sa troisième étape. Photo News

L’Américain Ricky Brabec a remporté mercredi la 10e étape du Dakar chez les motos, disputée entre Neom et Al-Ula sur 342 kilomètres chronométrés en Arabie saoudite, marquée par le retrait sur chute du leader, le Chilien Cornejo Florimo à deux jours de l’arrivée.

Lauréat l’an dernier, Ricky Brabec (Honda) s’adjuge sa troisième étape sur cette 43e édition du Rallye-raid et grimpe à la deuxième place d’un classement général désormais emmené par l’Argentin Kevin Benavides (Honda).

Troisième de l’étape du jour à 5:11 de Brabec, Kevin Benavides profite en effet du retrait du leader au départ mercredi, le Chilien Cornejo Florimo (Honda).

Victime d’une chute au km 252, Cornejo Florimo a certes rejoint l’arrivée, mais a décidé d’abandonner après avoir été consulté par l’équipe médicale du Dakar, en raison notamment d’un risque potentiel de commotion cérébrale. Héliporté à l’hôpital de Tabuk, il y passera des examens complémentaires.

Le Chilien avait remporté la 8e étape et fini deux fois deuxième lors des 5e et 7e étapes. Il occupait la tête du classement général depuis dimanche et comptait 11 min 24 sec d’avance sur son premier poursuivant au départ de l’étape du jour.

Il s’agissait de sa 6e participation au Dakar après avoir notamment fini 4e en 2020 avec deux victoires d’étape à son actif.

Il s’agit du troisième abandon d’un favori, après celui de l’Australien Toby Price sur KTM mardi et le retrait du Français Xavier de Soultrait (Husqvarna) lundi.

L’Espagnol Joan Barreda a fini deuxième mercredi à 3:15 de Ricky Brabec.

Au classement général, Kevin Benavides possède 51 secondes d’avance sur Brabec. Tenant compte de l’abandon de Cornejo Florimo, Benavides et Brabec vont sans doute se jouer la victoire finale alors qu’il reste encore deux journées de compétition. Le Britannique Sam Sunderland (KTM) navigue en effet à plus de 10 minutes (10:36).

Côté belge, souffrant des poignets et du genou, Walter Roelants (Husqvarna) a terminé à 2h18:51, ce qui lui donnait une 61e place provisoire et la 53e au général à 22h43:59 de Benavides.

Jeudi, la caravane devra relier Al-Ula à Yanbu sur 511 kilomètres de spéciale. C’est le plus long tronçon du Dakar avec plus de 100 kilomètres de dunes dessiné pour servir de juge de paix du Rallye-raid 2021.

Vendredi, ce sera l’arrivée à Jeddah après 225 km de spéciale.

Victoire du Saoudien Al Rahji en auto, Stéphane Peterhansel toujours solide leader

Yazeed Al Rajhi a remporté mercredi la 10e étape du Dakar, disputée entre Neom et Al-Ula sur 342 kilomètres chronométrés chez lui en Arabie saoudite. C’est la 2e victoire pour le Saoudien dans cette 43e édition du Rallye-raid.

Seul son compatriote Yasir Seaidan aura été en mesure de lui tenir tête brièvement, Yazeed Al Rajhi, de l’écurie Overdrive Toyota de Jean-Michel Martin, a résolument pris la tête de la spéciale du jour au km 90 pour devancer à l’arrivée le Qatari Nasser Al-Attiyah (Toyota) de 2:04.

Le Français Stéphane Peterhansel (Mini) a fini à 2:53. d’Al Rajhi et conserve la tête du classement général.

À un souffle et une rotule de direction de la victoire mardi dans la 9e étape, Fabian Lurquin, co-pilote du Français Matthieu Serradori (SRT), a à nouveau disputé une belle spéciale pour finir 8e à 9 minutes et 8 secondes d’Al Rahji. Le tandem franco-belge pointe à la 22e place provisoire à 15 heures et 36 minutes du leader français.

Au classement général, Stéphane Peterhansel possède 17 minutes et une seconde d’avance sur Al-Attiyah.

Jeudi, la caravane devra relier Al-Ula à Yanbu sur 511 kilomètres de spéciale. C’est le plus long tronçon du Dakar avec plus de 100 kilomètres de dunes dessiné pour servir de juge de paix du Rallye-raid 2021.

Vendredi, ce sera l’arrivée à Jeddah après 225 km de spéciale.