TENNIS

Open d’Australie: Coppejans rejoint pour la 1re fois le tableau final à Melbourne après un «match parfait»

Open d’Australie: Coppejans rejoint pour la 1re fois le tableau final à Melbourne après un «match parfait»

Kimmer Coppejans BELGA

Kimmer Coppejans (ATP 175) s’est qualifié mercredi pour la première fois de sa carrière pour le tableau final de l’Open d’Australie de tennis.

Lors du troisième et dernier tour des qualifications, délocalisées à Doha au Qatar en raison de la pandémie de Covid-19, la capitale qatarie, le N.2 belge a battu le Bosnien Damir Dzumhur (ATP 118), septième tête de série, 6-2 et 6-0 en à peine 59 minutes.

Le natif d’Ostende, qui vit à Lummen dans le Limbourg, sera le second Belge présent dans le tableau du simple messieurs. David Goffin (ATP 16) est automatiquement qualifié pour le premier tournoi du Grand Chelem de l’année, qui commence le 8 février. En raison de la crise sanitaire, le «happy slam» a été reporté de trois semaines.

Kimmer Coppejans jouera à cette occasion son 3e tournoi majeur. Le lauréat chez les juniors de Roland-Garros en 2012, n’a joué chez les seniors qu’aux Internationaux de France, s’inclinant au premier tour tant en 2015 qu’en 2019. .

«Le match parfait. Je suis super content»

Kimmer Coppejans était aux anges après sa victoire.

«Je suis super content!», s’est-il exclamé après sa victoire. «Je vais enfin pouvoir disputer le véritable Open d’Australie. Dzmuhur m’avait battu en octobre dernier (NdlR: au tournoi Challenger de Barcelone) et j’avais un bon plan que j’ai exécuté à la perfection. Je savais que je devais tâcher de le garder loin derrière sa ligne, car il est très adroit quand il peut rentrer dans le terrain et venir au filet. Il s’est en outre compliqué la tâche en ne faisant que se plaindre sur les juges de ligne et l’arbitre. 6-2, 6-0, c’est un score sans appel, oui. C’était le match parfait.»

«Pour un joueur de tennis, participer à un tournoi du Grand Chelem, cela représente tout!», a-t-il poursuivi.

«C’est pour cela que je m’investis tous les jours. Et je vais en profiter à fond. J’ai eu une excellente préparation durant l’hiver, où j’ai le sentiment d’avoir franchi un cap. Les entraînements ont été très bons et cela m’a donné confiance. J’ai aujourd’hui vraiment le sentiment d’avoir le niveau d’un joueur du Top 100.»