TUBIZE

«The Voice»| Carton plein pour Rafael: les 5 choses qu’il faut savoir sur ce jeune artiste (Vidéo)

«The Voice»| Carton plein pour Rafael: les 5 choses qu’il faut savoir sur ce jeune artiste (Vidéo)

Les quatre coaches de The Voice se sont retournés sur la prestation de Rafael Hueso hier soir. -

Quatre sièges retournés! Les coaches de The Voice ont dû batailler pour embarquer le Tubizien Rafael Hueso dans leur équipe. On vous présente ce jeune Tubizien de 17 ans, également pianiste.

Ce n’est pas toutes les semaines qu’un candidat de The Voice (RTBF) fait l’unanimité lors d’une audition à l’aveugle. En reprenant le périlleux Grace Kelly de Mika, Rafael Hueso a, lui, bel et bien tapé dans l’oreille des quatre coaches de cette neuvième saison: BJ Scott, Typh Barrow, Loïc Nottet et Henri PFR.

+ VIDÉOS| « The Voice » : belle revanche pour Mathias, Jérôme va rocker avec BJ, Manon éliminée

Ce dernier a même usé de son «bloc» contre Typh Barrow pour l’empêcher de pouvoir embarquer le candidat dans son équipe. «Je n’en espérais pas tant, sourit Rafael, ancien étudiant à l’IPES de Tubize. J’ai participé à l’émission sur les conseils de ma coach vocale depuis quatre ans, Dida Robbert, mais sans m’imaginer quoi que ce soit.» (Lire la suite ci-dessous)

Il aura fallu attendre de longues secondes et une sacrée dose de stress pour sa famille avant que tombe la pluie de buzz. «J’ai fait exprès d’attendre avant de passer en voix de tête, je voulais garder la surprise pour la fin», explique le jeune artiste de 17 ans dont la voix cristalline rappelle curieusement celle de Loïc Nottet. Ce dernier lui a d’ailleurs suggéré de faire confiance à BJ Scott pour le coacher dans l’aventure. «J’ai préféré choisir Henri PFR que BJ car le contact est très bien passé avec lui, j’ai ressenti quelque chose sur le moment et j’ai suivi mon intuition.»

Rafael Hueso intègre une équipe composée de grosses pointures mais il est confiant. «Si Henri s’est battu pour m’avoir dans sa team, c’est que je mérite ma place, je lui fais confiance et après coup, je suis tout à fait satisfait de mon choix», conclut le troisième Brabançon à se qualifier pour les duels.

Cinq choses à savoir sur Rafael Hueso

 

Il est pianiste depuis son plus jeune âge

 

Rafael a débuté le solfège à l’âge de 7 ans, son instrument de prédilection est le piano. Comme son papa est musicien, il l’accompagne régulièrement lors de «jams» familiales improvisées. Ils ont même aménagé un studio de répétition à la maison. Son petit frère joue de la batterie.

 

Ex-grand fan de Renan Luce

 

S’il est aujourd’hui attiré par des artistes comme Bruno Mars, Imagine Dragons, Mika, Queen ou One Republic, Rafael était un immense fan du chanteur français Renan Luce étant plus jeune. «Je le suivais beaucoup. Je connaissais toutes ses chansons par cœur, j’adorais», explique-t-il.

 

Il est ingénieur civil

 

Àgé de 17 ans, Rafael Hueso est déjà sorti de rhéto (il étudiait à l’IPES de Tubize). Il est en première bac à l’ULB, en faculté Polytechnique, pour devenir ingénieur civil. «Je ne kotte pas à Bruxelles, je fais la route tous les jours pour rentrer à Tubize.»

 

Avant l’audition, il aurait buzzé pour Loïc

 

Quand on lui demande si, avant l’audition, il avait une idée du coach avec qui il aurait aimé poursuivre l’aventure, Rafael avoue qu’il aurait choisi Loïc Nottet. «Parce que nous avons un peu le même timbre de voix… mais ses arguments m’ont fait changer d’avis car il avait raison, je devais me tourner vers quelqu’un dont le registre est différent. Loïc m’aurait peut-être naturellement davantage proposé des choses selon ses goûts. Ils m’ont tous convaincu avec leurs arguments et j’étais très honoré mais au final, je suis vraiment satisfait d’avoir choisi Henri»

Quid de Typh Barrow? «Elle aurait pu avoir les arguments pour me convaincre aussi, bien sûr, peut-être que je me suis tourné vers Henri car il est plus de ma génération…»


Nos dernières videos