COURSE À PIED

Irene Tosi, la classe à l’italienne

Irene Tosi, la classe à l’italienne

Irene voudrait boucler un marathon en moins de 3 heures. Amandine Gilson

Originaire de Milan, la compagne de Patrick Philippe a multiplié les victoires depuis son arrivée en Belgique.

En ce début de semaine grisonnant, son accent qui sent bon l’Italie réchauffe les cœurs. Comme à son habitude, Irene Tosi (36 ans) s’est levée de bonne heure pour entamer son rituel. «Une sortie à 6h de 8 ou 9 kilomètres, glisse la Milanaise d’origine, arrivée en Belgique il y a maintenant dix ans. Et je ressors le soir avec Jog’in Attitude pour 12 ou 13 kilomètres. Je cours entre 140 et 160 kilomètres selon les semaines», précise la sympathique vétérinaire pour les chevaux, qui travaille à la clinique de la faculté de Liège.

Et pourtant, rien ne prédestinait Irene à la course à pied. «Ce n’était pas agréable de courir à Milan, où il y a beaucoup de pollution. Plus jeune, j’ai fait du foot féminin au lycée, et aussi de l’équitation.»

Irene Tosi a ensuite rejoint la Belgique, où elle voyait davantage d’opportunités professionnelles pour les chevaux. «À côté de mon boulot, je cherchais un sport accessible, qui ne demande pas trop de contraintes au niveau des horaires.» C’est ainsi que la compagne de Patrick Philippe a démarré activement la course à pied. On était en 2012. «Quatre fois par semaine, je faisais toujours le même tour, à Esneux. Je ne suis pas une athlète née. Quand j’ai commencé à courir, j’étais un peu en surpoids. Mais j’ai aussi remarqué que j’avais une belle marge de progression.»

Ses résultats en attestent. Dixième dame lors de son 1er jogging officiel à Tilff (2014), Irene n’a cessé de progresser. À un point tel qu’en 2019, elle décrochait 18 victoires. Plus à l’aise sur 10 km, l’Esneutoise bouclait également son 1er marathon, à Eindhoven, en 3h04.

Bien dans sa tête et dans ses jambes, Irene Tosi avait plusieurs objectifs en tête à l’heure d’aborder 2020. Mais le coronavirus en a décidé autrement… «J’ai reporté ceux-ci à 2021, reste positive notre interlocutrice. J’aimerais ainsi terminer un marathon en moins de 3 heures. Je voudrais aussi battre mon record sur 10 km, qui est actuellement de 37’20. Enfin, sous réserve de l’acceptation de ma demande pour avoir la double nationalité, j’aimerais participer à des championnats nationaux dans ma catégorie, les Master 35.» Un beau programme!