BRUXELLES

Coronavirus: l’octroi de prêts subordonnés élargi à l’ensemble des secteurs bruxellois

Coronavirus: l’octroi de prêts subordonnés élargi à l’ensemble des secteurs bruxellois

Vu la durée de la crise covid, Barbara Trachte annonce l’élargissement du prêt subordonné de minimum 75.000 euros, avec un maximum de 600.000 euros, à destination des entreprises bruxelloises de plus de 10 ETP. BELGA

Le gouvernement bruxellois élargit les prêts subordonnés de la Région à l’ensemble des secteurs économiques. Le montant pourra atteindre jusqu’à 600.000 euros.

Le gouvernement bruxellois a décidé d’élargir l’octroi de prêts subordonnés de la Région bruxelloise à l’ensemble des secteurs économiques. Le montant pourra atteindre jusqu’à 600.000 euros. La mission déléguée à finance&invest.brussels pour les accorder, concernait initialement les seules entreprises du secteur Horeca et leurs fournisseurs.

Le dispositif consiste en un prêt de minimum 75.000 euros, avec un maximum de 600.000 euros, à destination des entreprises bruxelloises de plus de 10 ETP.

Il s’agit d’un prêt subordonné, en quasi fonds propres, à taux réduit (à partir de 2%), d’une durée de 7 ans maximum. Vu la durée de la crise, ces prêts peuvent prévoir un long moratoire sur le remboursement du capital: aucun remboursement n’est alors prévu durant cette période, à l’exception des intérêts, a indiqué lundi la secrétaire d’État à la Transition numérique Barbara Trachte (Écolo).

La durée de la mesure d’aide est également étendue: les prêts peuvent être demandés jusqu’au 31 décembre 2021.

Jusqu’à présent, 15 millions d’euros ont été accordés à 47 sociétés bruxelloises du secteur de l’horeca et de ses fournisseurs.

Ce produit financier est complémentaire au dispositif de prêt «hivernage», à destination des entreprises de moins de 10 ETP mis en place auprès de Brusoc et qui proposera des prêts jusqu’à 100.000 euros.

Pour Barbara Trachte, «compte tenu de la persistance de la crise, il était nécessaire d’ajuster la mission déléguée à finance&invest.brussels en l’ouvrant à tous les secteurs et en prolongeant sa durée… Cette mesure vient compléter la palette de mesures d’aides mises en place par le gouvernement bruxellois depuis le début de la crise».