SAMBREVILLE

Sambreville: la magie Strauss aura quand même lieu avec un best of en ligne du concert de Nouvel An

Sambreville: la magie Strauss aura quand même lieu avec un best of en ligne du concert de Nouvel An

Le concert en ligne proposera un best of des quinze dernières années de l’événement. ÉdA

La magie Strauss a été trop forte: annulé à cause de la crise sanitaire, le concert Jean Poulain aura malgré tout lieu, sur YouTube.

La nouvelle était tombée à la mi-octobre de l’année dernière: il n’y aurait pas de concert de Nouvel An à Sambreville en 2021. Ce qui depuis 1988 est devenu une tradition incontournable ne pouvait se tenir en raison de la situation sanitaire.

La déception était immense chez tous les artistes des académies de Tamines et Auvelais. L’un d’eux a décidé de réagir: «Cela me peinait terriblement, comme tous les collègues. Je ne voulais pas abandonner notre fidèle public. Et l’idée est venue en consultant mes archives vidéo de faire une compilation avec les meilleurs moments de ce concert», a expliqué Bruno Perpète. Celui qui est professeur d’arts de la parole au conservatoire Lucien Robert de Tamines depuis 2004 n’a eu aucun mal à convaincre les directeurs des conservatoires, Giovanni Votano et Michael Jaremczuk.

«J’ai filmé toutes les représentations depuis les quinze dernières années. Il y avait donc de nombreux moments durant lesquels nous pouvions piocher, a-t-il détaillé. Ceux qui fréquentent nos deux académies le font pendant sept à dix ans, ils seront donc nombreux, ceux qui vont se retrouver sur les images sélectionnées et qui verront leur évolution.»

Car le but de ces meilleurs moments est qu’ils soient partagés le plus possible: le 23 janvier prochain, à 20 heures, le concert Jean Poulain de Nouvel An sera diffusé sur internet via la plate-forme YouTube. Carl-Frederik Hirsch sera le guide tout au long de cette rétrospective. «C’est un personnage qui a été introduit en 2013 dans les commentaires que Michaël Jaremczuk écrit pour introduire les musiques et les danses», a expliqué Bruno Perpète.

Un personnage attachant qui était à nouveau présent lors des deux dernières éditions et qui a été plébiscité par le public. Hirsch, alias La Lampe, vient du passé et dans son voyage à travers le temps a pris, ici et là, des morceaux de spectacle qu’il va présenter au public.

Parmi ceux qui attendent l’événement, il y a les résidents des maisons de repos de Sambreville. «Depuis deux ans, la retransmission du spectacle était assurée dans les maisons de repos qui le souhaitaient. L’annonce de la diffusion sur YouTube a ravi tous les directeurs que nous avons contactés», a expliqué Giovanni Votano, directeur du conservatoire de Tamines.

À Gessopalena, commune italienne de 1 700 habitants située dans les Abruzzes, c’est aussi la joie: «L’année dernière, le concert Jean Poulain avait été retransmis au Foyer des pensionnés qui, pour la circonstance, était comble. Au point où il avait été envisagé de le retransmettre cette année au théâtre. L’annonce de l’annulation du concert avait apporté de la déception, l’annonce de la diffusion d’une rétrospective sur YouTube a été saluée par beaucoup de joie», a complété Giovanni Votano.

Les incontournables au programme

Vendredi dernier, le bourgmestre Jean-Charles Luperto, accompagné des deux directeurs des conservatoires de Tamines et Auvelais, Giovanni Votano et Michaël Jaremczuk, a enregistré les vœux qui seront diffusés le 23 janvier, avant le concert composé par les meilleurs morceaux.

«Sans dévoiler le programme, je peux vous confirmer que les mélomanes pourront entendre “Le beau Danube bleu” et que le spectacle se terminera avec “La marche de Radetzky”», a expliqué Giovanni Votano.

Qui invite également les futurs spectateurs à ne pas quitter trop vite YouTube après cette heure de musique qui leur sera proposée: «À la fin du spectacle, nous allons également proposer des petits enregistrements réalisés par des musiciens et des artistes et qui sont leur manière de maintenir le lien avec leur public.»