PROVINCE DE NAMUR

Christian De Valkeneer présidera le tribunal de première instance

Christian De Valkeneer présidera le tribunal de première instance

Après Bruxelles, Charleroi et Liège, c’est à Namur que Christian Valkeneer écrira une nouvelle page de sa longue carrière. Photo News

Au printemps, le tribunal de Namur-Dinant aura un nouveau patron. Christian De Valkeneer occupait la même fonction à Liège depuis 2012.

Le procureur général de Liège Christian De Valkeneer a été désigné vendredi par le Conseil supérieur de la justice (CSJ) pour devenir dans quelques mois le nouveau président du tribunal de première instance de Namur-Dinant, a-t-il indiqué lundi à l’agence Belga.

Le mandat de président a une durée de cinq ans, renouvelable une fois. Christian De Valkeneer arrive au terme de son deuxième mandat en Cité ardente et cette nomination lui apparaît «comme la meilleure solution à l’approche de la fin», même s’il quittera Liège «le cœur serré», dit-il. Il rejoindra le tribunal de première instance de Namur-Dinant vers le mois d’avril. Il succédera à Dominique Gérard, parti en province de Luxembourg en septembre. C’est Marie-Cécile Matagne qui assure l’intérim depuis le départ de ce dernier.

Le ministre de la Justice dispose d’un délai de 50 jours pour confirmer la présentation du CSJ par arrêté royal.

35 ans de carrière

Christian De Valkeneer ajoutera donc une nouvelle ligne à un CV déjà bien épais. Il a entamé sa carrière professionnelle au barreau de Bruxelles en 1985. Il a été juge au tribunal de première instance de Bruxelles (notamment juge d’instruction dans les affaires de droit pénal financier et de terrorisme) puis conseiller à la cour d’appel de Bruxelles. Il a ensuite exercé pendant sept ans le mandat de procureur du roi de Charleroi. Depuis 2012, il est procureur général près la cour d’appel de Liège.

Il a été président du conseil des procureurs du roi et président du collège des procureurs généraux.

Il est professeur à la faculté de droit de l’université de Louvain où il enseigne notamment le droit de la fonction de police et le droit pénal des affaires.