CORONAVIRUS

Prolongation de mesures de soutien aux travailleurs

Prolongation de mesures de soutien aux travailleurs

Pierre-Yves Dermagne BELGA

Le gouvernement a approuvé vendredi en comité restreint la prolongation des mesures de soutien aux travailleurs touchés par la crise sanitaire.

Un budget supplémentaire de 136 millions d’euros sera ainsi dégagé pour assurer jusqu’au 28 février le gel de la dégressivité des allocations de chômages et de la période durant laquelle les nouveaux diplômés ont droit à des allocations d’insertion, a indiqué le ministre de l’Emploi, Pierre-Yves Dermagne.

«Dans cette période d’incertitude pour tous les travailleurs avec ou sans emploi, une chose est pour moi essentielle. Il serait, à mes yeux, inconcevable que les demandeurs d’emploi subissent une diminution de leurs allocations de chômage», a souligné le ministre PS.

Le doublement du droit passerelle pour les travailleurs indépendants, qui relève du ministre David Clarinval (MR), est prolongé également jusqu’au 28 février. Un budget de 216 millions d’euros y sera consacré.

Pour ce qui est des entreprises en difficultés, les employeurs ne seront pas sanctionnés en cas de non-versement de leurs cotisations à l’ONSS durant les premier et deuxième trimestres. «Ce qui veut dire que les plans de remboursement à l’amiable sont eux aussi prolongés», a ajouté M. Dermagne, qui partage avec son collègue des Affaires sociales, Frank Vandenbroucke (sp.a), la tutelle sur l’ONSS.