Aubange

Cris de femme dans les bois de Rachecourt : 30 hommes mobilisés mais toutes les recherches négatives

Cris de femme dans les bois de Rachecourt : 30 hommes mobilisés mais toutes les recherches négatives

La zone a été quadrillée, mais sans résultat. Photo News

Ce jeudi en début d’après-midi, des cris de femme auraient été entendus dans les bois de Rachecourt. Des recherches ont eu lieu.

Dans notre édition de ce vendredi matin, nous vous expliquions qu’un bûcheron avait entendu des cris de femme appelant au secours dans les bois de Rachecourt, sur le territoire de la commune d’Aubange.

Le bûcheron a d’abord commencé à chercher la personne, mais en vain. Il a alors décidé de faire appel à la police.

« Une trentaine d’hommes ont été mobilisés, explique le commissaire Lambin, de la zone Sud-Luxembourg. Nous avons procédé à des battues de 14 h à 20 h 30. Nous avons quadrillé la zone.»

La police a alors décidé de faire appel à un hélicoptère de la police fédérale pour mener des recherches sur la zone.

«Mais étant donné les conditions climatiques, cela n’a pas été possible, poursuit le commissaire Lambin. Heureusement, les pompiers de La Roche sont intervenus avec un drone à caméra thermique pour aider dans les recherches.»

Aucun avis de disparition n’a été émis

La police a également pu compter sur l’aide d’un habitant de Meix-le-Tige. «Il est venu nous aider en nous amenant à des endroits difficiles d’accès où des personnes pourraient être perdues. Mais là non plus, nous n’avions rien trouvé. Par ailleurs, aucun avis de disparition n’a été émis en province de Luxembourg ou dans les régions voisines.»