EN IMAGES

Du théâtre d’ombres XXL projeté sur les logements sociaux bruxellois

La compagnie du Théâtre du N-ombr’île projette ses ombres chinoises géantes sur les façades de certains logements sociaux bruxellois. Logement bruxellois/ BRAVVO

Des ombres chinoises géantes seront projetées dès ce vendredi sur plusieurs bâtiments de logements sociaux bruxellois. Mais il faudra être chanceux: horaires et lieux restent secrets pour cause de covid.

Alors que les salles restent closes, certaines idées émergent pour ressusciter la culture à Bruxelles. Ainsi, des spectacles d’ombres animeront les quartiers de la capitale ces prochaines semaines.

Ainsi, les artistes du Théâtre du N-ombr’île projetteront leurs ombres chinoises géantes en très grand format sur des murs d’intérieur d’îlot ou directement sur les façades. L’initiative en revient au Logement bruxellois, assisté de l’ASBL Bravvo. Pour ces créations originales, ce sont donc les immeubles de la société immobilière sociale de la Ville qui s’animeront dans les quartiers des Marolles, Anneessens, Versailles…

Quatre scéances de 35 minutes sont prévues, une sur chaque site. «Différents tableaux figurant la vie aquatique, la jungle ou encore l’espace, seront présentés», apprend-on dans un communiqué. Le format est pensé pour s’adapter à cette période de pandémie: «ces séances permettront aux habitants de voir le spectacle directement depuis leurs fenêtres ou au hasard de leurs passages en rue».

Projeter ces formes XXL sur des façades bruxelloises ne va pas de soi. Ainsi, ce projet absolument inédit nécessite une conception in situ «d’un minimum de 10 jours» pour ajuster leur matériel. Celui-ci, mobile, fonctionne sur batterie et garantit donc une autonomie de plusieurs heures.

Pour ne pas générer de rassemblement trop important, les lieux exacts et les horaires des prochaines représentations ne sont pas communiqués. On sait juste que l’une d’entre elles est prévue quelque part dans les Marolles ce vendredi 8 janvier. Bravvo dépêchera néanmoins sa médiatrice sociale, renforcée par une travailleuse du Logement social, pour garantir les règles de distanciation. Pour profiter de ces jeux d’ombres animés, il faudra donc un peu de chance. De quoi commencer 2021 sous les meilleurs auspices?