CORONAVIRUS

Le code rouge prolongé pour les écoles jusqu’aux vacances de carnaval

Le code rouge prolongé pour les écoles jusqu’aux vacances de carnaval

Caroline Desir BELGA

La ministre de l’Education Caroline Désir (PS), en concertation avec les experts sanitaires et les acteurs de l’enseignement francophone, a décidé jeudi de prolonger le code rouge actuellement en vigueur dans tout l’enseignement obligatoire jusqu’aux vacances de Carnaval.

Le régime appliqué depuis la fin octobre dans toutes les écoles de Wallonie et de Bruxelles reste donc pleinement d’application. Pour tous les élèves jusqu’en 2e secondaire inclus, l’enseignement se fait 100% en présentiel. Mais à partir de la 3e secondaire, celui-ci est organisé sous forme «hybride», à savoir pour moitié en classe, et pour l’autre moitié à distance.

Une nouvelle réunion entre acteurs et décideurs se tiendra le 22 janvier prochain pour discuter, à la lumière de l’évolution de la situation pandémique, d’une éventuelle prolongation de la suspension de cours au-delà des vacances de Carnaval.

«C’est une possibilité», dit-on au cabinet de la ministre Désir. «Il ne s’agirait toutefois pas d’une prolongation du congé de Carnaval, mais plutôt de suspendre la tenue physique des cours au profit d’un enseignement à distance».

Lors de la réunion de ce jeudi, les experts sanitaires ont confirmé, sur base de différentes études scientifiques en leur possession, que l’école n’est en rien un moteur de l’épidémie. Il a néanmoins été jugé prématuré, pour l’heure, d’évoquer toute mesure de déconfinement.

Si les taux d’absence dans les écoles, tant pour les enseignants que les élèves, sont faibles en ce début janvier, la propagation possible du nouveau variant plus contagieux du coronavirus invite à la prudence.

Face aux problèmes grandissants de décrochage scolaire, la ministre Désir a également décidé jeudi de mettre sur pied un groupe de réflexion sur cette thématique. Celui-ci devrait faire rapidement une série de propositions pour lutter contre le phénomène.