GRÂCE-HOLLOGNE

Un investisseur chinois mis à l’honneur par la Wallonie pour avoir déployé ses activités à Liege Airport

Un investisseur chinois mis à l’honneur par la Wallonie pour avoir déployé ses activités à Liege Airport

Pas moins de 300 emplois directs ont pu être créés sur le site de Liege Airport. Geoffrey Meuli

Liansen Tan, un investisseur chinois désormais établi en région liégeoise, a été mis à l’honneur par le gouvernement wallon et Liege Airport. Il a ouvert les portes du marché chinois et de l’e-commerce en Wallonie, il y a six ans.

Liansen Tan a eu le nez fin en choisissant, il y a 6 ans, la Wallonie et l’aéroport de Liège plus particulièrement pour déployer ses activités. Fort de ses expériences en Chine, aux Etats-Unis et au Moyen-Orient, il avait été le premier à pressentir le potentiel de l’aéroport de Liège, a indiqué Liege Airport. Aujourd’hui, ses seules activités ont dégagé près de 300 emplois directs, dont 89 emplois au sein de ECDC Logistics, une entreprise spécialisée dans la logistique de l’e-commerce notamment.

Ce qui a valu à l’investisseur chinois d’être mis à l’honneur par le gouvernement wallon et Liege Airport lors d’une visite des structures de l’entreprise.

Selon Liansen Tan, la localisation avantageuse de la Belgique est indiscutable. Néanmoins, l’avantage majeur ne réside pas que dans la géographie.

«Par le biais de l’AWEX et de son pôle de compétitivité Logistics in Wallonia, la Wallonie mène un travail de fond en Chine depuis plus de 15 ans», a insisté l’investisseur chinois. «Il existe une véritable relation de confiance Sino-belge, un écosystème logistique mêlant à la fois les autorités et les entreprises privées. Ensemble, nous avons pu développer des synergies et proposer des solutions adaptées, plus souples et plus efficaces, sur le marché européen. Conjointement avec les autorités douanières par exemple, nous avons pu construire et même anticiper des procédures pour répondre aux demandes du marché de l’e-commerce tout en s’inscrivant dans la législation du code des douanes européennes et dans les nouvelles orientations recommandées par les états membres.»

D’autres projets et d’autres investissements en perspective

Si l’investisseur a joué un rôle déterminant dans l’ouverture du marché chinois pour la Wallonie et l’aéroport de Liège, l’homme d’affaires compte déjà d’autres projets de développement. En novembre 2020, il multipliait par dix les capacités logistiques de ECDC Logistics en passant de 1.500m² à 15.000m² tout en faisant l’acquisition de nouveaux entrepôts à Zeebrugge.

«Ces premiers investissements constituent un point de départ. Nous disposons d’un ancrage fort en Wallonie. Néanmoins, ECDC Logistics propose des activités multimodales et la Belgique dispose également de formidables ressources avec le développement des flux ferroviaires en provenance de Chine et des portes d’entrée stratégiques que constituent le Port de Zeebrugge et le Port d’Anvers pour les flux maritimes. «

Au-delà du caractère entrepreneurial et fort de ses contacts internationaux, M. Tan s’est également distingué par son investissement personnel pour la région. Durant la crise du masque, il a, en effet, spontanément activé l’ensemble de son réseau de contacts et de ses ressources afin de venir en aide à de multiples structures et associations de Wallonie. La communauté chinoise s’est ainsi mobilisée pour importer et offrir des masques et des éléments de protection individuelle aux personnes de première ligne.


Nos dernières videos