ETTERBEEK

Le broebel, le chèque local d’Etterbeek pour relancer le commerce de proximité

Le broebel, le chèque local d’Etterbeek pour relancer le commerce de proximité

D’une valeur de 5€, le broebel est le nouveau chèque local lancé à Etterbeek à l’initiative du bourgmestre Vincent de Wolf (MR-LB) en collaboration avec l’échevin des Classes moyennes Azis Es (MR-LB, à droite) et l’échevin des Finances Frank Van Bockstal (CD&V – LB). Commune d’Etterbeek

Dès ce mois de janvier, Etterbeek lance le «broebel», son nouveau chèque local. Il peut être dépensé dans les commerces de proximité, mais pas seulement. Valeur: 5€. Certaines primes, dont la prime de naissance, seront aussi versées en broebel.

Dès ce mois de janvier, les habitants d’Etterbeek recevront leur premier «broebel». Il ne s’agit pas du nouveau nom de la gazette des potins communaux, mais bien du chèque local émis par la commune etterbeekoise dans son plan de relance économique post-covid. 350.000€ sont ainsi mobilisés dans cette monnaie alternative pour redynamiser l’économie locale.

Ces «broebel» (en référence au Broebelaar, ruisseau affluent du Maelbeek qui sourd dans le jardin Jean-Félix Hap, mais aussi en clin d’œil au brusseleir «broebbeler» pour «papoter») seront envoyés à chaque Etterbeekois de plus de 12 ans. Ce cadeau de nouvel an a la valeur faciale de 5€. Il doit être dépensé «dans un commerce ou auprès de partenaires culturels ou sportifs d’Etterbeek», signataire de la convention avec la commune. Le public peut les reconnaître grâce à un autocollant «Ici nous broebelons!» apposé en vitrine.

Certaines primes en broebel

Les broebel, sur lesquels on reconnaît la libellule qui fait partie du logo d’Etterbeek, sont valables un an. Ils pourront être remboursés par le service des Finances de la commune jusqu’à trois mois après la fin de leur durée de validité.

Etterbeek annonce aussi que «certaines primes seront également versées en broebel dès le 1er janvier». Il s’agit d’une mesure assurant à cette monnaie locale «une plus grande circulation». Sont concernées les primes de naissance, primes à l’achat d’un composteur et primes pour les stérilisation, identification et vaccination des chats. D’autres primes communales seront versées en broebel, «à hauteur de 40% du montant prévu».

Ces chèques ont été lancés à l’initiative du bourgmestre Vincent de Wolf (MR-LB) en collaboration avec l’échevin des Classes moyennes Azis Es (MR-LB) et l’échevin des Finances Frank Van Bockstal (CD&V – LB).

Un hub créatif et une agence immo commerciale

Par ailleurs, la commune d’Etterbeek a annoncé fin décembre quelques détails de son plan de relance économique consécutif à la crise du covid-19. «Outre le broebel, on y retrouve la création d’un hub créatif et d’une Agence Immobilière Commerciale», explique Aziz Es, échevin des Classes moyennes (MR-LB).

Ce hub créatif doit aider les entrepreneurs etterbeekois «entre 18 et 35 ans» via un coaching spécifique, des ateliers, des conférences, mais aussi encourager le développement d’un réseau professionnel», détaille Frank Van Bockstal, échevin de l’Emploi (CD&V – LB).

D’autre part, l’Agence Immobilière Commerciale sera dédiée à la gestion de l’offre des espaces commerciaux sur le territoire communal, «à l’image d’une AIS (Agence Immobilière Sociale) pour la gestion des logements privés». Ce dispositif permettra de «faciliter les relations entre les propriétaires de surfaces commerciales et les enseignes afin d’encourager l’occupation des cellules vides». En ligne de mire: «la diversification des commerces dans une approche privilégiant l’économie locale».


Nos dernières videos
-->