VIELSALM

Le site de la Baraque de Fraiture interdit d’accès

Le site de la Baraque de Fraiture interdit d’accès

-Les ÉdA

Les rassemblements sont interdits sur le site de la Baraque de Fraiture mais également dans les villages de Fraiture, Regné, Bihain et Petites-Tailles depuis ce jeudi 31 décembre. Un arrêté de police a été pris.

«Suite aux fortes chutes de neige que nous connaissons depuis une semaine en Luxembourg, de nombreux touristes d’un jour ont souhaité se rendre dans le nord de la province afin de se promener dans les décors enneigés. Cependant, cet afflux provoque, principalement sur le site de la Baraque de Fraiture, bon nombre d’embarras de circulation et de multiples rassemblements qui sont absolument à éviter compte tenu du contexte sanitaire actuel, indique jeudi matin le Cabinet du Gouverneur de la province de Luxembourg dans un communiqué.

Ainsi, après concertation avec les Bourgmestres de Manhay et de Vielsam ainsi qu’avec la Zone de Police Famenne-Ardenne, le Gouverneur a décidé:

– de fermer le site de la piste de ski de la Baraque de Fraiture et d’interdire l’accès au site au départ du rond-point de la Baraque de Fraiture sur la RN30 vers Manhay;

– de rendre uniquement accessible à la circulation locale les villages de Fraiture, Regné, Bihain, Petites-Tailles, Malempré et Odeigne;

– d’interdire, dans le sens provenant de Manhay, la circulation sur la RN30 entre la Rue Derrière la Tour et la Baraque de Fraiture;

– de n’autoriser le stationnement sur cette même RN30 que sur la gauche de la chaussée dans le sens de circulation autorisé, à savoir en provenance de la Baraque de Fraiture.

Ces mesures prennent cours ce jour et sont d’application jusqu’à nouvel ordre. Une signalisation adéquate a été mise en place aux endroits concernés et une présence policière sera assurée.

«Par ailleurs, les prochaines heures seront encore marquées par de fortes précipitations hivernales. Nous déconseillons à tous les automobilistes de prendre la route en direction de la province de Luxembourg, les conditions de circulation pouvant s’avérer dangereuses. En cette période de vacances scolaires, nous comprenons l’envie qu’ont beaucoup de familles de profiter des joies de l’hiver. Gardons cependant à l’esprit que la priorité doit rester la santé et la sécurité de tous», conclut le communiqué du Gouverneur.