article abonné offert

Étrangers qualifiés mais interdits de travail

Étrangers qualifiés mais interdits de travail

On manque de personnel soignant et les étudiants étrangers formés en Belgique sont jetés à la rue. Photo News

La crise sanitaire a (re)mis en lumière tout un potentiel de compétences inexploitées parmi les migrants, qu’ils soient demandeurs d’asile, sans-papiers, étudiants… Même ceux formés en Belgique ne peuvent venir renforcer les secteurs en pénurie.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 33 des 542 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?