HUY-WAREMME

Mais où peut-on encore nager?

Mais où peut-on encore nager?

Si, si, il y a encore moyen de nager dans l’arrondissement mais… ce n’est pas évident. Heymans

Où peut-on encore nager? Quelle piscine accepte encore les nageurs hors commune? Petit tour d’horizon…

Envie de profiter de ces congés de fin d’année pour nager quelques longueurs ou simplement pour s’amuser avec les enfants dans l’un ou l’autre bassin de natation? Si vous habitez sur l’arrondissement de Huy-Waremme, ce ne sera pas facile du tout… Peut-être vaut-il même mieux reporter cette activité à plus tard. La raison en est simple. Entre les piscines fermées pour cause de travaux et celles qui ont décidé de «privatiser» leur public, il n’y a plus beaucoup de choix. Petit tour d’horizon pour ceux qui rêvent d’eau…

Deux piscines communales sont actuellement fermées sur le long terme, car des travaux d’envergure vont y être lancés: le chantier devrait débuter en février à Wanze et durer de six mois à un an. À Huy, on les annonce pour début mars et ils s’étaleront sur deux ans à deux ans et demi. La piscine de Saint-Georges est elle aussi fermée au moins jusqu’au second semestre 2021. La raison? L’absence de groupe de pulsion d’air dans les vestiaires qui ne sera pas résolu avant.

Hannut et Neupré

Hannut a ouvert son tout nouveau Plopsaqua, en tout cas la piscine en couloirs (pas les autres attractions), mais elle est réservée aux habitants de Hannut et de Landen. Neupré vient d’annoncer la même chose… La Commune a décidé de rouvrir sa piscine lorsque les mesures fédérales le lui ont permis. Sauf que là, l’affluence est telle qu’il devenait difficile de contenter tous les nageurs et les nageuses. Dès ce mardi, le collège donne donc la priorité aux habitants de la commune «sans cela, la situation est ingérable», explique l’échevin Alain-Gérard Krupa. Seuls les Neupréens y ont donc accès. À noter que la piscine de Seraing est actuellement fermée. Elle ne rouvrira que le 4 janvier.

Crisnée, Waremme et Andenne

Restent alors trois piscines… Celle d’Andenne, fermée actuellement, elle rouvrira lundi prochain. Celle de Crisnée est actuellement ouverte et accueille les nageurs, d’où qu’ils viennent. Mais les heures réservées au public ne sont pas légion et il faut réserver son passage. «Il faut prendre un abonnement de 10 entrées. On veut fidéliser les gens, explique André Henveaux, gestionnaire. Il faut réserver, envoyer un SMS. Car quand il y a 20 nageurs, c’est fini.» Plus de nageurs à Crisnée ces derniers temps? «J’accueille du monde, ce n’est pas facile.» Un petit tour par le site de la piscine est nécessaire.

Enfin, celle de Waremme qui, elle aussi, ouvre à tout qui veut. «On a un petit peu plus de monde, mais cela reste raisonnable», explique-t-on. Pas de réservation mais «si on a trop de personnes, on bloque…»