La fin du CSA Auvelais?

Verra-t-on encore dans les salles la vareuse orangée du Futsal CSA Auvelais? Pas du côté des équipes premières en tout cas… Et chez les jeunes? EdA

Auteur d’une très bonne saison passée, Maxime Hecq quitte le Futsal CSA Auvelais (N2A) pour la RAAL La Louvière, avec l’objectif de rejoindre l’élite nationale dans les 2 ans.

À Maxime Hecq, le club auvelaisien n’a pas manqué d’adresser ses remerciements, conscients que certaines opportunités sportives ne se refusent pas. «Bonne continuation, Capi, et merci pour ton investissement pendant ces deux saisons.»

Et les jeunes?

Après avoir acté, en octobre, le pas de côté de Rocco Napoleone et, désormais, le départ du capitaine Hecq, les dirigeants du Futsal CSA Auvelais n’inscriront pas d’équipe en Nationale 2 la saison prochaine. Car ces départs s’ajoutent à ceux de nombreux partenaires, liés à la crise du Covid-19. L’équipe devrait néanmoins terminer la saison. Quid dès lors de l’école des jeunes, dont l’intérêt à poursuivre dans un club privé d’équipe première peut logiquer paraître faible? L’avenir du club sambrien semble sombre.