PREMIER LEAGUE

L’entraîneur Mikel Arteta sous pression après la nouvelle défaite d’Arsenal

L’entraîneur Mikel Arteta sous pression après la nouvelle défaite d’Arsenal

Photo News

La situation de Mikel Arteta, l’entraîneur d’Arsenal, se complique. Son équipe a concédé sa 8e défaite en 14 rencontres de Premier League, samedi à Everton (2-1).

Auteur d’un début de saison époustouflant avec quatre victoires lors des quatre premières journées, Everton retrouve l’ivresse des cîmes avec un troisième succès de rang qui le place provoisirement à la 2e place, à 5 points des Reds.

Arsenal, qui n’a pas confirmé le léger mieux perçu contre Southampton (1-1) en milieu de semaine, reste quinzième avec 14 points.

Les Gunners qui évoluaient sans Pierre-Emerick Aubameyang, mais avec un Nicolas Pépé à qui Mikel Arteta avait décidé de redonner sa chance, ont donné du mal aux Toffees, mais c’était encore insuffisant.

Privé de James Rodriguez, Allan ou Lucas Digne, Everton n’est plus l’équipe séduisante des tout premiers matches, mais sa solidité et son réalisme suffisent pour le moment à son bonheur.

Un but contre-son-camp de Ron Holding (1-0, 22e) et une tête du défenseur colombien Yerry Mina au premier poteau, sur un corner (2-1) juste avant la mi-temps, ont offert trois points précieux.

Les Gunners avaient réussi à revenir à niveau sur un pénalty transformé par Pépé, mais si les ambitions londoniennes semblent passer maintenant par les coupes, la trajectoire en championnat est des plus inquiétantes.

Ce qui est sans doute le plus préoccupant pour Arteta est son incapacité à redresser la situation. Sur les sept derniers matchs en championnat des Gunners, ils n’ont engrangé que 2 points.

En revanche, Arsenal a signé six victoires en autant de matchs en phase de groupes de l’Europa League et jouera les seizièmes de finale face au Benfica de Jan Vertonghen, le 18 et 25 février.

Ancien joueur d’Arsenal, Arteta, 38 ans, en est devenu l’entraîneur le 22 décembre 2019. Son contrat court jusqu’en juin 2023.