NAMUR

Un trafic international de cannabis démantelé

Un trafic international de cannabis démantelé

BELGA

Environ 8,320 kilos de cannabis ont été découverts et saisis lors d’une opération de go-fast.

Une organisation active dans la vente de cannabis sur le territoire de la ville de Namur a été démantelée, au terme d’une enquête de plusieurs mois, a annoncé la police judiciaire fédérale de Namur vendredi après-midi.

«Les nombreux devoirs entrepris par les enquêteurs de la PJF ont permis de passer en phase d’intervention le lundi 7 décembre», ont communiqué de concert le procureur du Roi de Namur Vincent Macq et le directeur judiciaire de la PJF de Namur, Didier Verlaine.

Apprenant que le responsable devait se rendre le jour même à Strasbourg (France), pour y prendre livraison de stupéfiants à destination de la Belgique, les enquêteurs ont activé la mise en place de dispositifs d’observation, avec les services français de la BRI de Strasbourg et les unités spéciales belges.

Environ 8,320 kilos de cannabis ont été découverts et saisis lors d’une opération de go-fast, qui prévoit l’ouverture de la route par un premier véhicule censé prévenir d’un éventuel contrôle de police la voiture transportant les produits stupéfiants. Deux véhicules ont été interceptés à Achêne et à Jambes. Trois personnes, un résident français et deux Bruxellois, se trouvaient à l’intérieur, dont le principal organisateur du trafic.

Du matériel informatique et plusieurs GSM ont été saisis lors de perquisitions menées à Bruxelles. En tout, quatre individus ont été écroués. «Les auditions et les éléments d’enquête permettent de confirmer la structure de l’organisation et le rôle des suspects arrêtés dans le cadre de ce trafic international de stupéfiants», a conclu la PJF de Namur.