WATERMAEL-BOITSFORT

La cité-jardin du Floréal sera restaurée: 72 logements rénovés

Ce très vaste chantier dans le quartier de la cité-jardin du Floréal à Watermael-Boitsfort permettra de rénover 19 logements classés aujourd’hui inoccupés et 53 logements classés occupés.Cabinet Smet

Le gouvernement bruxellois a donné son feu vert à un subside de 2,9 millions d’euros destiné aux travaux de rénovation de la cité-jardin classée du Floréal, à Watermael-Boitsfort.

Le gouvernement bruxellois a donné son feu vert jeudi à un subside de 2,9 millions d’euros destiné aux travaux de rénovation programmés par la SCRL «Le Logis-Floréal» de la cité-jardin classée du même nom.

Les travaux menés dans ce quartier de plusieurs dizaines d’hectares situé à Watermael-Boitsfort, qui a servi de lieu de tournage de films couronnés de récompenses internationales, seront coordonnés par la Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale (SLRB).

La SCRL Le Logis-Floréal, propriétaire du bien, souhaite restaurer et rénover 72 logements.

Ce très vaste chantier permettra de rénover 19 logements classés aujourd’hui inoccupés et 53 logements classés occupés.

Selon le secrétaire d’EÉat bruxellois en charge de l’Urbanisme et du Patrimoine, Pascal Smet, les travaux seront effectués selon les prescriptions du plan de gestion patrimoniale (PGP) rédigé à l’époque pour permettre la reconstruction à l’original de la cité-jardin unique et très diversifiée sur le plan architectural, tout en répondant aux exigences de confort thermique, acoustique, d’habitabilité et de santé, sans porter atteinte au patrimoine.

Grâce à cette subvention, des travaux de restauration des enveloppes extérieures classées (châssis et autres menuiseries, façades, auvents, cheminées, tc.) pourront être menés.

«Nous prenons notre part de responsabilité en assurant une grande partie du financement des travaux de rénovation de la cité Logis-Floréal. Les travaux sont attendus depuis longtemps. Avec ce financement régional provenant d’Urban.brussels et visant le patrimoine classé, nous allons permettre d’en finir, notamment, avec des logements inhabitables et vides depuis trop longtemps», a commenté Pascal Smet.


Nos dernières videos