SAUTE D’HUMEUR

La gare de Mons, la taxe kilométrique et les cyclistes dans le même Presse-citron

La gare de Mons, la taxe kilométrique et les cyclistes dans le même Presse-citron

Comment des trains pourraient-ils passer à l’heure dans une gare qui a 8 ans de retard! -

Et si on inventait aussi une taxe kilométrique wallonne? Et pourquoi pas habiller les cyclistes en motard, pour que les automobilistes les respectent? Et si une série Netflix relançait la balle pelote?

À la gare comme à la gare (de Mons)

On se demande pourquoi le Wallon est si peu indépendantiste, pourquoi il s’accroche à une unité belge toujours plus fragile. C’est parce que dans son inconscient, il garde l’impression que le politicien flamand, si cassant et déplaisant soit-il parfois, sait gérer avec un peu de rigueur la chose publique. Parce qu’en Wallonie, baladé de la mérule Publifin à la «Calatastrophique» gare de Mons, dont la mégalomanie déniante a pétrifié le spectateur d’Investigation sur la Une, le Wallon se dit: «Ne nous laissez pas seuls avec des dirigeants pareils! »

Et pourquoi pas une taxe kilométrique wallonne… le week-end?

La gare de Mons, la taxe kilométrique et les cyclistes dans le même Presse-citron
C’est le week-end, fuyons dans les Ardennes… -
Je lis que la très controversée «taxe kilométrique bruxelloise» sera instaurée en 2022. Ce sera tous les jours jusque 19 h, mais pas le week-end! Coup de massue pour les non-Bruxellois qui doivent souvent s’y rendre en semaine (on parle de 800 à 1200€ par an). En compensation, pourquoi ne pas créer une taxe kilométrique en Région Wallonne, mais juste… le week-end, quand Bruxelles (et tout le Nord du pays) vient se déverser en un interminable cortège de bagnoles jusqu’au moindre recoin des Ardennes. Ce ne serait que pure équité! Chiche?

Netflix relance les échecs, et pourquoi pas la balle pelote?

La gare de Mons, la taxe kilométrique et les cyclistes dans le même Presse-citron
À qui le gant? -
Avec l’engouement pour cette série Netflix, Le Jeu de la dame, il paraît que les vendeurs de jeux d’échecs ont été dévalisés. Une folie. Quel pouvoir, cette plateforme, quand même! Ainsi donc, si Netflix consacrait une série à l’incroyable ascension d’une joueuse de… balle pelote, sport jadis très populaire, des millions gens dans le monde se rueraient illico sur les gants, les balles et les ceintures lombaires, tentant aussi de comprendre les règles et traçant des terrains. La série s’appellerait… Le Jeu de la balle.

Pitié pour les cyclistes!

La gare de Mons, la taxe kilométrique et les cyclistes dans le même Presse-citron
Attention, cycliste en danger! -
Jamais on a vendu tant de vélos. Mais l’automobiliste, lui, n’aime pas les cyclistes et ceux-ci se font frôler et injurier alors qu’ils ont des droits. Pourquoi? Parce qu’en bagnole, on se sent invincible, alors que le cycliste est quasi nu. Jamais un conducteur ne frôlera ou engueulera des bikers en bande. Parce que les motards, eux, font peur. Solution? Créons pour les cyclistes des tenues Hells Angels, avec fausses barbes et casques «modèle allemand». Et on en verra moins dans les faits divers et les nécrologies.

Et si on passait plutôt au «Stopping center»?

La gare de Mons, la taxe kilométrique et les cyclistes dans le même Presse-citron
Assez de shopping-centers, rendez-nous de chouettes boutiques! -

Je lis que «de Bruxelles à Verviers, en passant par Namur, la plupart des projets de shopping centers sont sur la touche». Eh bien, je dis: «Enfin une bonne nouvelle!» Il n’y en a pas assez, de ces centres commerciaux aseptiques, de ces grandes enseignes (éthiquement douteuses) qui fleurissent partout dans le monde, de ces zonings périphériques qui ont vidé les centres-villes et tué les commerces sympas? On sait que le shopping «récréatif» est le sport préféré des Belges, mais là, il est temps de passer au… stopping center. À vos Primark, trois, deux, un…

EN BREF

MAUX DU COVID

Selon un sondage, «knuffelcontact» (personne hors bulle qu’on aime câliner) est le mot le plus populaire en Flandre, devançant «Covidioot», (crétin irrespectueux des consignes). En Wallonie? «Coronapils» et «covidélation» seraient sûrement bien placés.

La gare de Mons, la taxe kilométrique et les cyclistes dans le même Presse-citron
Le Premier ministre reste rarement «vague» concernant la Covid! BELGA

PATRIMOINE DE L’INHUMANITÉ

L’Ukraine veut «inscrire Tchernobyl au patrimoine de l’Unesco». Pas gagné, car Tihange et Doel préparent aussi un dossier.

PARLONS FRANK

Le ministre de la Santé l’a dit, «gaffe, sinon on va vers la troisième vague». On l’appellera la «Vague den Broucke».

PAS SYMPA

Ce qui me révolte le plus dans ces lockdown parties inciviques et irresponsables, c’est qu’on ne m’y invite jamais.