TOURNAI

Voici une photo de la châsse volée dans l’église Notre-Dame Auxiliatrice à Tournai

Voici une photo de la châsse volée dans l’église Notre-Dame Auxiliatrice à Tournai

La châsse a sans doute été volée en tant que reliquaire © KIK-IRPA, Bruxelles

Le vol de la châsse de Saint-Saulvepourrait avoir été commis pour sa valeur de reliquaire sur le marché de l’art.

Les paroissiens de Notre-Dame Auxiliatrice la croisaient chaque fois qu’ils pénétraient dans l’église située le long de la chaussée de Willemeau. Et pour cause: elle se trouvait juste à droite de l’entrée, de l’autre côté d’un autre élément emblématique du lieu: la statue de Notre-Dame qui chaque année est portée par des paroissiens dans les rues de Tournai pendant la Grande Procession.

Dimanche, entre 11h et 14h, la Châsse de saint Saulve et de de saint Corneille a été volée par au moins deux individus. En raison de ses dimensions (40 cm de haut, 50 cm de large et 30 cm de profondeur) et de son poids, une seule personne n’aurait pas pu l’emporter.

Le reliquaire, de type néogothique, a été fabriqué en 1907 en laiton doré; il est est décoré de cabochons en pierres de fantaisie. La pièce porte l’inscription sur sa base: «ET VIVENT NOMINA CORUM / IN AETERNUM SEPULTA SUNT CORPORA SANCTORUM IN PACE».

Voici une photo de la châsse volée dans l’église Notre-Dame Auxiliatrice à Tournai
La pièce a été fabriquée en laiton doré il y a plus d’un siècle. -
Quand un vol de ce type est commis, l’Évêché de Tournai dépose plainte auprès de la police locale. L’information et la fiche des objets disparus sont aussi communiqués à la police française ainsi qu’à Interpol pour que les objets soient les moins commercialisables possible.

Voici une photo de la châsse volée dans l’église Notre-Dame Auxiliatrice à Tournai
Tout témoin éventuel est invité à contacter la police. -
«Il y a de fortes chances que la châsse ait été volée en tant que reliquaire», estime-t-on au CIPAR (Centre interdiocésain du Patrimoine et des Arts Religieux). «La valeur des reliques et des reliquaires a encore augmenté sur le marché de l’art.»

Mais pour les paroissiens, la perte de la châsse qui se trouvait sur un réceptacle contenant les os d’un saint, est avant bien sûr affective avant tout.

Le CIPAR et d’autres sites spécialisés dans le patrimoine wallon et belge diffusent depuis ce mardi l’information relative au vol. Ceux qui auraient des informations éventuelles sont invités à contacter la police de Tournai (069 250 250) ou l’adresse suivante: info@cipar.be.