BRUXELLES

Comment Max-sur-Senne va transformer le parc Maximilien dès l’été 2023

Comment Max-sur-Senne va transformer le parc Maximilien dès l’été 2023

Neuf hectares et demi d’espaces publics, allant de la petite ceinture au bassin Béco, vont être réaménagés. OLM/Dédale/HBAAT/Ouest/Bruxelles Environnement

L’appel à projets a été remporté par un consortium franco-belge: le parc Maximilien de Bruxelles et ses alentours vont être entièrement redessinés dans le cadre d’un contrat de rénovation urbaine. Le premier coup de pelle est prévu pour l’été 2023.

Le parc Maximilien de Bruxelles et ses alentours vont être entièrement redessinés dans le cadre d’un contrat de rénovation urbaine, annonce ce mardi un communiqué de Bruxelles Environnement.

L’appel à projets a été remporté par un consortium franco-belge, composé notamment de l’agence bruxelloise Ouest. Il s’agit aussi d’un projet participatif, puisque les Bruxellois seront invités à dessiner le futur de ce quartier nord de Bruxelles.

Le premier coup de pelle est prévu pour l’été 2023.

+ LIRE AUSSI | Que va devenir la caserne de l’Héliport à Bruxelles?

Autour de la Senne

Neuf hectares et demi d’espaces publics, allant de la petite ceinture au bassin Béco, vont être réaménagés. Le projet s’articule autour de la Senne, qui va être remise à ciel ouvert sur 650 mètres. La volonté est de redonner à cette rivière une place en ville, tout en améliorant la qualité de son eau et donc la biodiversité.

Ces travaux de remise à ciel ouvert nécessiteront la déconstruction du pavillon de l’héliport, des transplantations d’arbres mais aussi des coupes. Les replantations seront néanmoins plus nombreuses que les abattages, promet Bruxelles Environnement.

Comment Max-sur-Senne va transformer le parc Maximilien dès l’été 2023
Neuf hectares et demi d’espaces publics, allant de la petite ceinture au bassin Béco, vont être réaménagés. OLM/Dédale/HBAAT/Ouest/Bruxelles Environnement

20 millions

Si les fondations du projet sont posées, le reste doit encore être construit. Dès 2021, les Bruxellois seront invités à dessiner avec Bruxelles Environnement le futur de ce site. Une maison de projets sera installée de 2021 à 2023.

Le premier coup de pelle est prévu durant l’été 2023. Les travaux devraient durer deux ans et coûter 20 millions d’euros.