LEUZE-EN-HAINAUT

Aucun débordement suite au rassemblement des Hells Angels

Les services de police avaient mobilisé d’importants moyens pour éviter que le rassemblement ne dégénère.

Comme nous le relations ce samedi matin, de nombreux motards des Hells Angels(plus de 300 selon les forces de l’ordre) s’étaient donné rendez-vous à Leuze-en-Hainaut où se trouve le quartier général du groupe pour le Hainaut.

« J’ai été prévenu il y a quelques jours de ce rassemblement et en concertation avec les services de police, on avait pris des dispositions. Dans le cortège qui s’est dirigé vers Mons, où avaient lieu les funérailles du vice-président des Hells Angels, il y avait des motards venus de toute la Belgique mais aussi de France, de Suisse, de Pologne ou d’Allemagne. Les règles sanitaires n’étaient pas respectées mais nous voulions éviter tout affrontement. Il fallait la jouer malin», nous expliquait cet après-midi le bourgmestre de Leuze, Lucien Rawart.

Pour éviter tout débordement, un important dispositif policier avait été mis en place. Une trentaine de combis de la réserve fédérale ainsi qu’une autopompe et une centaine d’hommes de la police fédérale se tenaient prêts à intervenir depuis le zoning industriel de Leuze. La zone de police Belœil-Leuze était également sur le pont.

Le rassemblement n’a pas connu d’incident et vers 16 heures, les véhicules de police ont progressivement quitté le parc de Leuze-Europe. Quelques dizaines de motards étaient revenus au local leuzois de l’avenue de Loudun.