article abonné offert

BRUXELLES

Le coronavirus n’a pas laissé les chaînes bios bruxelloises en vrac: «La nourriture est devenue un loisir»

Le coronavirus n’a pas laissé les chaînes bios bruxelloises en vrac: «La nourriture est devenue un loisir»

Les chaînes bios du paysage bruxellois n’ont pas repoussé les ouvertures prévues durant la crise du coronavirus même si les inaugurations se sont fêtées en mode mineur. Voire sous l’éteignoir. ÉdA – Julien RENSONNET

CARTE | Bruxelles compte 116 magasins bios, dont une vingtaine appartiennent à des chaînes. Celles-ci ont vu les habitudes de leurs clients changer avec le coronavirus. Mais ça ne les empêche pas d’ouvrir de nouvelles surfaces. Même au nord. Enquête.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 2043 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?


Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos
-->