Carnet rose à Pairi Daiza: Mathaï est né

Voilà une jolie nouvelle qui débarque du parc Pairi Daiza.

Carnet rose chez Pairi Daiza! Un bébé orang-outan vient de pointer son nez au parc. La jolie boule de poils a débarqué le 28 novembre dernier. Il s’agit d’un petit mâle pesant 1.500 grammes environ qui a été conçu naturellement. Nommé Mathaï par ses soigneurs, le bébé se porte bien et reste bien au chaud auprès de sa maman.

Sari, 17 ans, est une des deux femelles du parc animalier, elle vit avec le mâle Ujian (26 ans) et le petit Berani (4 ans). Le parc informe que le grand-frère Berani est curieux. Et la maman, en bonne mère, le laisse approcher tout en veillant à ce que Mathaï ne soit pas dérangé.

 

Pour l’orang-outan, il est minuit moins une

 

Pairi Daiza héberge désormais six magnifiques orangs-outans de l’espèce originaire du nord de la grande île indonésienne de Sumatra. Et peut-être bientôt sept car, pour rappel, Sinta, l’autre femelle orang-outan du parc, est gestante. La mise bas de Sinta est attendue au mois d’avril prochain.

«Cette naissance est une formidable nouvelle pour l’espèce! Les orangs-outans sont en effet classés «en danger critique d’extinction» par l’IUCN, l’International Union for Conservation of Nature. Victimes du braconnage et de la destruction de leur habitatforestier, remplacé notamment par d’immenses plantations de palmiers à huile, ils voient leur population lentement décliner. On estime qu’il subsiste à peine 14.000 orangs-outans de Sumatra dans la Nature. Il va sans dire qu’à ce rythme, ces animaux très intelligents et si particuliers auront bientôt complètement disparu dans la nature. Pour l’orang-outan, il est minuit moins une.»