article abonné offert

GEMBLOUX

Mazy : "on ne se fait pas justice soi-même"

Mazy : "on ne se fait pas justice soi-même"

L’homme avait emporté avec lui un pistolet d’alarme et une carabine à plomb. AFP

Le prévenu a voulu venger son ami qui s’était retrouvé, la veille, au cœur d’une altercation devant un night-shop.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 441 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?