ITTRE

Le chauffeur de camion tué sur l’E19 aurait été victime d’un malaise

Le chauffeur de camion tué sur l’E19 aurait été victime d’un malaise

(Photo d’illustration) - Le chauffeur de camion tué mardi sur l’E19 aurait été victime d’un malaise ou d’un endormissement, a indiqué mercredi la porte-parole du parquet du Brabant wallon. EdA

Le chauffeur de camion tué mardi sur l’E19 aurait été victime d’un malaise ou d’un endormissement, a indiqué mercredi la porte-parole du parquet du Brabant wallon.

Les pompiers brabançons sont intervenus mardi vers 16 h 30, à hauteur de la borne kilométrique 17,4 de l’autoroute E19 vers Bruxelles, pour un poids lourd qui avait percuté un portique surplombant la voirie.

Le chauffeur s’est retrouvé coincé dans sa cabine. Le camionneur, âgé de 31 ans et originaire de la région anversoise, est décédé.

L’hypothèse retenue par l’expert automobile judiciaire descendu sur les lieux est double, précise-t-on au parquet brabançon. Un endormissement ou un malaise expliquerait le fait que le camion a dévié de sa direction sans autre raison apparente avant de s’encastrer contre un pylône.