article abonné offert

POLITIQUE

Frank Vandenbroucke ne s’excuse pas, il se justifie

Frank Vandenbroucke ne s’excuse pas, il se justifie

Frank Vandenbroucke, le ministre fédéral de la Santé publiqué, répondait aux critiques des députés ce mardi en commission de la Santé de la Chambre. Reporters / QUINET

Sous le feu des critiques venues tant de la majorité que de l’opposition, Frank Vandenbroucke affirme n’avoir jamais utilisé le terme «électrochoc».

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 610 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?