JUDICIAIRE

Home-invasions: Stéphane Pauwels ne sera pas rejugé en appel et «laisse tomber»

Home-invasions: Stéphane Pauwels ne sera pas rejugé en appel et «laisse tomber»

Stéphane Pauwels, condamné d’une peine de trente mois avec sursis pour un vol avec violence et une détention de drogue, n’a pas fait appel. Photo News

Affaire des home-invasions: contrairement à d’autres prévenus, l’ancien animateur vedette de RTL TVI, Stéphane Pauwels ne sera pas rejugé en appel.

Selon plusieurs médias, l’ancien animateur vedette de RTL-TVi Stéphane Pauwels ne sera pas rejugé en appel dans le cadre de l’affaire des home-invasions, jugée le 30 novembre dernier par le tribunal correctionnel du Hainaut, division de Charleroi. Le parquet général n’a pas fait appel de sa condamnation. Par contre, Farid Hakimi a fait l’objet d’un appel. Le procès ne devrait pas avoir lieu avant plusieurs mois.

Farid Hakimi, qui a écopé de 14 ans de prison en première instance pour six attaques à main armée sur la vingtaine de faits qui lui étaient reprochés par le parquet fédéral, sera rejugé par la cour d’appel du Hainaut. Après avoir longtemps hésité, le boxeur et son avocat ont décidé de faire appel, soutenant que Farid Hakimi devrait profiter de l’irrecevabilité des poursuites comme Marwane Hammouda, qui sera lui aussi présent pour ce deuxième round en appel, comme l’avait confirmé le procureur fédéral. Ce dernier a fait appel de la décision prise par le tribunal pour les deux hommes.

Seront notamment rejugés suite à l’appel du ministère public: Pascal Faedda, condamné à une peine de 4 ans de prison ferme pour un vol avec violence en état de récidive, Mohamed Benaouane, condamné à une peine de 9 ans de prison ferme, Vaeceslav Rogac condamné à une peine de six mois de prison avec sursis pour destruction du mobilier dans sa cellule mais acquitté pour les faits de grand banditisme, Rachid Toto et Aziz Ali qui furent acquittés, Kabongo Lufu, condamné à une peine de 4 ans de prison ferme pour un vol avec violence en état de récidive et Mohamed Mokhtari, condamné par défaut à une peine de 3 ans de prison ferme. Cinq autres prévenus seront rejugés en raison de l’appel interjeté par le ministère public: Medhi Oueslati, Zacharie D’Adamo, Anthony Degossely, Lorenzo Salici et Julie De Brabantere.

 

Je laisse tomber

 

Stéphane Pauwels, condamné à une peine de trente mois avec sursis pour un vol avec violence et une détention de drogue, n’a pas fait appel, bien qu’il continue à clamer son innocence, et n’a pas fait l’objet d’un appel du ministère public.

«Je suis condamné pour des choses que je n’ai ni faites ni commanditées. Je ressens une grande injustice mais c’est ma décision. Je laisse tomber. Parce que j’en ai assez. Je suis fatigué. Plus que fatigué, abîmé, complètement usé», a t-il déclaré à la Dernière Heure. Son ex-compagne, Vanessa Colassin, condamnée à une peine de 3 ans avec sursis, n’aurait pas fait appel non plus. Par contre, l’intermédiaire entre le couple et les auteurs du vol à Lasnes, chez l’ancien compagnon de Colassin, sera rejugé en appel. Jamal Ennif avait écopé de 3 ans de prison avec sursis et a fait l’objet d’un appel du ministère public.

Étant donné le contexte sanitaire et le calendrier surchargé de la cour d’appel du Hainaut, on ignore quand ce procès aura lieu.