ARGENTINE

Les médias argentins annoncent une perquisition chez le médecin de Diego Maradona

Les médias argentins annoncent une perquisition chez le médecin de Diego Maradona

Selon les médias argentins, la police a fait une descente au domicile et au bureau de Leopoldo Luque. AFP

Dans le cadre de l’enquête sur une possible négligence dans la mort de Diego Maradona, décédé mercredi à l’âge de 60 ans, la police argentine a fait une descente au domicile et au bureau de Leopoldo Luque, le médecin personnel de la légende du football.

Les médias argentins ont annoncé la nouvelle ce dimanche, avançant également que Leopoldo Luque était inculpé.

Le médecin était responsable de l’état de santé d’«El Pibe de Oro» depuis plusieurs mois. C’est lui qui avait notamment traité son hématome à la tête début novembre.

Cette perquisition s’inscrit dans le cadre de l’enquête ouverte sur une éventuelle négligence dans la mort de Diego Maradona, le parquet cherchant à savoir si l’icône mondiale a reçu les soins nécessaires.

Certains témoignages, provenant de l’entourage du défunt, font état d’une dispute entre Leopoldo Luque et Diego Maradona.

Le champion du monde de 1986 est décédé mercredi à 60 ans des suites «d’un œdème pulmonaire aigu secondaire et d’une insuffisance cardiaque chronique exacerbée». Il se trouvait chez lui à Tigre, localité à 30 km au nord de de Buenos Aires, où il résidait depuis le 11 novembre, après être sorti d’une clinique où il avait été opéré six jours plus tôt d’un hématome à la tête.