CORONAVIRUS

Frank Vandenbroucke: «Aujourd’hui, nous sommes toujours dans l’œil du cyclone»

Frank Vandenbroucke: «Aujourd’hui, nous sommes toujours dans l’œil du cyclone»

Frank Vandenbroucke, ministre fédéral de la Santé Photo News

Le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke a pris la parole lors de la conférence du comité de concertation. Le ministre estime qu’un assouplissement n’est pas encore à l’ordre du jour. Pas avant d’avoir franchi le cap symbolique des «800 contaminations et 75 hospitalisations maximum par jour.».

 

 

«Je suis très content du résultat de la concertation. Nous avons pris d’excellentes décisions. Aujourd’hui, c’est vraiment la crise sanitaire qui nous a préoccupés. Mais ce sont des sentiments partagés parce que ce sont des décisions difficiles. Ce n’est pas amusant de fêter Noël et nouvel an comme ça, et c’est très dommage», a commencé le ministre de la Santé.

Le ministre a toutefois rappelé que cela était nécessaire. «Quand on est ensemble, ce virus est très content, et passe de l’un à l’autre. Le message que nous voulons faire passer, c’est gardez vos distances, portez un masque. Ne commencez pas à organiser des fêtes et à voir beaucoup de monde.»

Pas d’assouplissement avant les 800 contaminations et 75 hospitalisations par jour

Ce message s’inscrit dans une stratégie. « Aujourd’hui, nous sommes toujours dans l’œil du cyclone. La question qui se pose maintenant, c’est à quel moment serons-nous éloignés de l’œil du cyclone?», a présenté de manière imagée Frank Vandenbroucke.

Avant de parler d’assouplissement, il faudra respecter ces conditions:

– Le nombre de contaminations doit baisser fortement. Un chiffre indicatif de 800 contaminations par jour; 

– Maximum 75 hospitalisations par jour;

– Les indicateurs doivent s’améliorer rapidement.

À ce moment-là, on pourra envisager un assouplissement, a déclaré le ministre de la Santé.