CORONAVIRUS

Commerces rouverts, fêtes confinées, contrôles aux frontières: voici les nouvelles mesures

Ce vendredi, le comité de concertation (Codeco) se réunissait à nouveau pour faire l’évaluation de la situation sanitaire actuelle. De nouvelles mesures ont été annoncées: les commerces rouvrent à partir du 1er décembre, la bulle sociale n’est pas élargie pour Noël (sauf pour les personnes isolées) et des contrôles aux frontières sont instaurés. Quant au déconfinement, ce ne sera pas à l’ordre du jour avant la mi-janvier.

 

 

«La situation dans notre pays est nettement meilleure qu’il y a quatre semaines. Nous avons réussi à modifier cette courbe, à éviter d’aller vers une situation dramatique. Nous avons tous fait des efforts, nous nous sommes soutenus, et c’est notre mérite. Un mérite de 11 millions de Belges», a débuté le Premier ministre Alexander De Croo.

«Alors il faut tenir bon! Parce que même si la situation d’aujourd’hui est moins dramatique, elle reste cependant toujours grave. Nous sommes toujours dans la phase d’alerte numéro 4. Ce qui signifie que le virus circule toujours et que la situation reste dangereuse. Il y a encore trop de contaminations. Beaucoup de nos hôpitaux se sont trouvés ou se trouvent encore dans le rouge», a-t-il poursuivi.

 

Nous sommes toujours dans la phase d’alerte numéro 4

 

Le comité de concertation a donc décidé de rester prudent, afin de ne pas mettre en péril tous les efforts réalisés ces 4 dernières semaines. À l’exception des mesures annoncées ce vendredi, les mesures établies précédemment restent donc d’application.

L’ensemble des mesures annoncées vendredi seront en vigueur jusqu’au 15 janvier, avec une évaluation prévue début janvier.

Commerces rouverts le 1er décembre

Les magasins dits «non-essentiels» pourront ainsi rouvrir dès mardi prochain, le 1er décembre, a annoncé le Premier ministre. Mais «on ne peut le faire qu’à une seule condition, que cela soit fait de manière responsable et d’une manière sécurisée», a-t-il averti.

«Dans les semaines qui viennent, il ne s’agira pas de faire du shopping de détente». La durée sera en effet limitée à 30 minutes et une norme d’un client par 10 mètres carrés devra être respectée.

 

Dans les semaines qui viennent, il ne s’agira pas de faire du shopping de détente

 

Les magasins devront dès lors respecter des mesures d’hygiène strictes. Les mesures de prévention devront être annoncées de manière visible pour tous les visiteurs, y compris le personnel et les fournisseurs. Du gel désinfectant devra être disponible à l’entrée.

Les courses devront se faire seul, sauf si on accompagne une personne qui a besoin d’aide. La compagnie de mineurs de moins de 18 ans devra être limitée autant que possible.

Le magasin sera en outre responsable de la file d’attente à l’extérieur et devra veiller à ce que la distanciation physique y soit respectée.

Les autorités communales seront responsables de l’organisation de l’accès aux centres commerciaux. «Si vous vous rendez dans un magasin, faites-le de manière responsable», a exhorté le Premier ministre.

Noël: pas d’assouplissement, sauf pour les personnes isolées

Les restrictions actuelles de contacts sociaux et le couvre-feu fédéral entre minuit et 5h du matin resteront en vigueur pendant les fêtes de fin d’année, a décidé vendredi le comité de concertation.

À l’interdiction de rassemblements déjà en vigueur (pour les rassemblements extérieurs, la règle de quatre reste applicable) s’ajoute une interdiction généralisée de vente et de lancement de feux d’artifice, qui n’illumineront donc pas le réveillon de Nouvel an.

Le seul assouplissement accordé pendant les fêtes concerne les personnes isolées pour le 24 décembre ou pour le 25 (mais pas les deux): la personne isolée, qui peut actuellement recevoir chez elle deux contacts rapprochés pour autant qu’elle ne les reçoive pas en même temps, pourra inviter ces deux mêmes personnes ensemble l’un de ces deux jours.

 

Il ne faut pas gâcher en 4 jours ce que nous avons fait en 4 semaines

 

«Beaucoup espéraient que la situation soit différente pour Noël. Cette année-ci, ce ne sera pas possible. Il ne faut pas gâcher en 4 jours tout ce que nous avons fait ces 4 dernières semaines», a justifié le Premier ministre.

Un assouplissement des mesures envisagé à la mi-janvier

«Nous devrons traverser l’hiver du mieux possible. Cette période hivernale est une période où le virus se propage plus facilement. Notre mission collective sera de faire baisser les chiffres. Si à un moment donné les chiffres sont assez faibles, on pourra changer notre fusil d’épaule. Sur base des modèles que nous prédisons, cela ne devrait pas se faire avant la mi-janvier. Une condition pour que ce scénario se produise: ne pas relâcher nos efforts trop vite», a déclaré Alexander De Croo.

Contrôle des voyageurs revenant de l’étranger

Les voyages à l’étranger seront strictement contrôlés. Les personnes qui reviennent d’une zone rouge feront l’objet de contrôles «actifs» pour vérifier si les voyageurs ont bien rempli le Passenger Location Form (PLF) et si les règles de quarantaine sont respectées, a annoncé Alexander De Croo.