FAITS DIVERS

Le suspect défend «un rêve de vivre en forêt à chasser le canard»: un véritable arsenal découvert

Le suspect défend «un rêve de vivre en forêt à chasser le canard»: un véritable arsenal découvert

L’un des suspects s’est défendu en affirmant vouloir chasser le canard en forêt. Zone de police Bruxelles Capitale Ixelles

Un riot-gun, un 9mm, 4 fusils de chasse, des couteaux…: voilà l’arsenal découvert par la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles lors de perquisitions. Les suspects étaient visés pour détention illégale d’armes à feu.

Un riot-gun, une arme de poing de calibre 9 millimètres, quatre armes longues de type fusil de chasse et un pistolet air-soft ont été découverts lors de quatre perquisitions menées mardi par la police de Bruxelles-Capitale/Ixelles, a indiqué le parquet de Bruxelles vendredi. Plusieurs armes blanches dont un poignard et une dague de chasse, 78 cartouches, deux gilets pare-balles, deux cagoules, trois talkies-walkies et un brassard de sécurité ont aussi été retrouvés. Ces perquisitions ont été ordonnées dans le cadre d’une enquête pour suspicion de détention illégale d’armes à feu par deux jeunes particuliers.

«Les armes retrouvées ne sont pas enregistrées en Belgique et sont donc détenues en toute illégalité», précise le rapport de police communiqué par le parquet.

Deux individus sont suspectés. Ils ont été mis à disposition du parquet pour le second volet du dossier, relatif à un trafic de stupéfiants. La police a en effet découvert une quantité de 185 grammes de cannabis, trois timbres de LSD, une pilule d’ecstasy, 1,3 gramme de MDMA, une balance de précision, 90 grammes de pilules brunes à identifier ainsi que sept comprimés blancs également à identifier et, enfin, la somme de 2.815 euros en coupures diverses.

«Lors de l’audition auprès des enquêteurs, l’un des suspects s’est justifié concernant les armes en affirmant les avoir achetées dans un “délire”, son rêve étant de vivre en autarcie dans la forêt à chasser les canards», mentionne encore le rapport de police.