BELGIQUE

64 tonnes de cocaïne saisies, 906 arrestations: comment le trafic de drogue est devenu l’un des combats les plus importants de la police fédérale en 2019

64 tonnes de cocaïne saisies, 906 arrestations: comment le trafic de drogue est devenu l’un des combats les plus importants de la police fédérale en 2019

Le trafic de stupéfiants est un des phénomènes délictueux les plus importants auxquels doit faire face la Belgique. BELGA (Illustration)

De nombreuses arrestations ont été effectuées dans le milieu du trafic de drogue l’année passée, selon le rapport annuel 2019 de la police fédérale, communiqué ce jeudi.

«La lutte contre les trafics de drogue s’est poursuivie sans relâche. Une quantité de 64 tonnes de cocaïne a été saisie dans nos ports dont 62 tonnes dans le port d’Anvers», a indiqué la police fédérale.

Ce sont 906 arrestations pour trafic de drogue auxquelles a procédé la police fédérale en 2019. Le trafic de stupéfiants est un des phénomènes délictueux les plus importants auxquels doit faire face la Belgique, notamment le trafic international de cocaïne dont le port d’Anvers est une plaque tournante.

«De plus en plus de collaborations internationales ont été réalisées avec les services de police des pays d’Amérique latine qui se retrouvent également confrontés à cette criminalité», a précisé la police fédérale. «Les ports maritimes sont des maillons du trafic de cocaïne de l’Amérique du Sud vers l’Europe occidentale. La police fédérale s’investit de plus en plus dans la lutte contre le trafic de cocaïne en collaborant avec les services de police de pays d’origine et de transit en Amérique du Sud comme la Colombie et le Brésil.»