HUY

Huy propose douche, machine à lessiver, soupe et frigo pour les SDF

Huy propose douche, machine à lessiver, soupe et frigo pour les SDF

Le service Prévention a décidé d’installer une douche dans sa cour pour permettre aux personnes dans le besoin de se laver. -eda

Le plan grand froid, à Huy, prend la forme de nouveaux services solidaires: douche, bar à soupe, frigo et machine à lessiver.

La Ville de Huy active son plan grand froid. Autant à destination des seniors (ils peuvent recevoir un coup de main pour faire les courses ou avoir une oreille attentive à leur sentiment d’isolement) mais aussi des SDF ou de ceux qui sont fragilisés en cette période. Son service Prévention aidé par le CPAS et la Croix-Rouge propose cette année quatre nouvelles aides. « C’est un projet qui nous tenait à cœur», explique le bourgmestre f.f. Éric Dosogne. Le service Prévention met ainsi à la disposition des Hutois une machine à lessiver et un sèche-linge, mais aussi une douche et un frigo (que les Hutois peuvent venir remplir pour les personnes dans le besoin). Ils sont accessibles du lundi au vendredi de 9h à 16h et le samedi de 9h à 14h. Il est nécessaire de prendre rendez-vous pour bénéficier de ces services afin de s’assurer qu’il n’y aura pas un temps d’attente. Et lorsque les personnes viennent laver leur linge, elles peuvent rencontrer assistantes sociales et psychologues afin d’échanger et peut-être trouver cette aide dont elles ont besoin.

Boire une soupe ou un café et papoter

Autre service proposé sur Huy aux Hutois: un bar à soupe et un bar à café. Année après année, la Croix-Rouge prépare de la soupe, en hiver, dans ses locaux du quai de Compiègne. Impossible de l’organiser cette année. Alors? La Croix-Rouge continue à préparer des soupes le lundi et le jeudi à chaque fois pour deux jours. «On est aidés par le Delhaize qui nous fournit des légumes verts deux fois par semaine ainsi que par la boulangerie des Bons-Enfants, explique Marie-Thérèse Courtois, de la Croix-Rouge. On va aussi recommencer à faire des tartines.» La soupe est mise dans des thermos («on en a acheté en grande quantité», ajoute le bourgmestre) qui sont proposés aux Hutois. A eux de les ramener la fois suivante. Ceux qui utilisent machine à lessiver et séchoir peuvent aussi se réchauffer autour d’une tasse de café de 9h à 11h30, sous une tonnelle installée dans la cour du service prévention, ou un bol de soupe de 11h30 à 14h.

En offrant ces nouveaux services, la Ville de Huy veut juste répondre aux demandes, aux besoins.

Plus de 100 demandes

Le service Prévention est régulièrement en contact avec des personnes isolées, et pas uniquement aux plus de 65 ans. Actuellement, plus de 100 personnes sont ainsi demandeuses d’aide et 50 bénévoles sont là, prêts à les y aider.

Pas d’abri de nuit

La Ville de Huy n’a pas d’abri de nuit sur son territoire. «On s’appuie sur le SEF», explique le bourgmestre. Le Service d’entraide familiale, installé rue du Marché, met des logements à disposition. Et lÉric Dosogne d’ajouter: «La Ville n’a pas prévu de créer un centre d’hébergement.» Lorsqu’une demande lui est adressée, le CPAS peut toujours essayer de trouver un logement. Ou même une nuit à l’hôtel.