BELGIQUE

Appel à rouvrir les cinémas: «Ils n’ont jamais fait l’objet de foyers de contamination»

Appel à rouvrir les cinémas: «Ils n’ont jamais fait l’objet de foyers de contamination»

Les cinémas sont fermés depuis le 29 octobre. Archives Heymans

À la veille du comité de concertation, la Fédération des Cinémas de Belgique demande aux autorités d’envisager la réouverture des salles obscures.

Lors de son allocution mardi soir, Emmanuel Macron a évoqué la possible réouverture en France des salles de cinéma, des théâtres et des musées le 15 décembre à condition que la situation sanitaire continue à s’améliorer. Un message que certains aimeraient voir inspirer nos décideurs, qui se réunissent en comité de concertation ce vendredi.

«À l’instar des cinémas français et néerlandais, les opérateurs de cinéma et les cinéphiles sont prêts pour un retour au cinéma», estime ainsi la Fédération des Cinémas de Belgique qui, dans un communiqué, souhaite une réouverture à partir du 16 décembre «et ce dans le respect de mesures adaptées à la situation sanitaire.»

Masque obligatoire

«La FCB souhaite rappeler aux pouvoirs publics le caractère essentiel que revêtent la culture et le divertissement pour la population belge, particulièrement affectée par cette crise sanitaire. Les opérateurs du secteur cinématographique rappellent que les cinémas n’ont jamais fait l’objet de foyers de contamination et que les mesures strictement respectées lors du premier déconfinement ont été jugées exemplaires par les autorités», poursuit le texte qui souligne les précautions en vigueur: «compte tenu de la situation sanitaire actuelle, certaines mesures plus strictes ont été ajoutées, telles que le port du masque obligatoire dans les salles, une limitation des capacités d’accueil réduite et la vente restreinte de produits alimentaires et boissons.»

Pour rappel, les salles de cinéma sont fermées depuis le 29 octobre, moment où les hôpitaux saturaient face à la 2e vague de l’épidémie de coronavirus. Les chiffres sanitaires étant à la baisse, un certain déconfinement est évoqué au sujet du comité de concertation de ce 27 novembre. La réouverture de l’Horeca et des magasins doit être «sérieusement» envisagée, a notamment indiqué le ministre David Clarinval.